Historique

Les origines du zoo de Strasbourg remontent aux années 1890. Plusieurs fois fermé, puis rouvert, ce zoo connaît un véritable essor depuis les années 1980.

Il est géré par des bénévoles, la “Société des amis du zoo”. L’accès au parc animalier est gratuit, seule l’entrée de la petite ferme est payante.

Il est situé en plein cœur du parc de l’Orangerie, à Strasbourg, construit par Napoléon 1er pour son épouse Joséphine, c’est pourquoi il s’appelle le zoo de l’Orangerie.

Les animaux du Zoo de l’Orangerie

Les animaux du Zoo

Le Zoo de l’Orangerie accueille environ cinquante espèces d’animaux sauvages et une dizaine d’espèces domestiques.

Il est donc possible d’y voir aussi bien des flamants roses que des grenouilles, des chamois, des marmottes ou encore des macaques de Tonkean. Une volière abrite plusieurs rapaces diurnes.

À l’instar de l’Alsace, les cigognes sont emblématiques de ce zoo. Le parc à cigognes a initialement été construit dans les années 1960, pour aider cette espèce alors menacée. Le zoo est ainsi devenu le premier centre de reproduction de la cigogne blanche en Alsace.

Programme de conservation

Certaines espèces présentes dans le zoo, menacées à l’état sauvage, bénéficient de programme de protection (internationaux et européens). C’est le cas, par exemple, des lémuriens et des macaques de Tonkean, de l’ibis chauve ou du faisan d’Edwards.

En dehors de ces programmes, le zoo présente d’autres espèces menacées comme les cigognes (noires et blanches), le grand hamster, le grand tetras ou encore la chouette Harfang.

Le zoo travaille également en partenariat avec le CNRS et certaines universités pour soutenir la recherche en sciences cognitives.

Services proposés

L’accès au zoo est entièrement gratuit, à l’exception de la petite ferme qui propose plusieurs enclos pour des moutons, dindons, poules, cochons et autres petits animaux.

Le zoo de l’Orangerie est un sujet de polémique, notamment quant à la vétusté de ses infrastructures. C’est pourquoi une grande enquête publique a été menée. Plusieurs projets de rénovation ont ainsi été proposés. Améliorer le cadre de vie des animaux, diminuer le nombre d’espèces, autant de considérations prises en compte par l’association des Amis du zoo.

Dernières actus du Zoo de l'Orangerie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here