Historique

Le parc zoologique de Cerza, aussi connu sous le nom de zoo de Lisieux ou zoo de Cerza, est un parc zoologique installé dans le Calvados, en Normandie. Thierry et Patrick Jardin ont créé ce parc en 1986, dans le but de participer à la protection des espèces menacées. Cerza est d’ailleurs l’acronyme de Centre d’Étude et de Reproduction Zoologique Augeron.

Aujourd’hui, ce parc animalier accueille plus de 1500 animaux, dont un grand nombre font l’objet de programmes de conservation.

Les gérants ont également mis en place un système d’hébergement dans des lodges sur place, pour dormir en immersion au parc.

Les animaux du Cerza

Le Zoo de Cerza présente plus de 120 espèces différentes réparties sur 70 hectares, afin de leur offrir des espaces adaptés.

Ainsi, les rhinocéros et les girafes sont installés sur une plaine de 3000 m2 et les ours vivent dans une forêt de 3 hectares.

Les animaux emblématiques du parc sont les ours à lunettes, les rhinocéros (blancs et indiens), les babiroussas, les ours polaires ou encore les tapirs malais. Le Cerza bénéficie d’une expertise reconnue dans le maintien de nombre de ces espèces.

Les visiteurs pourront admirer beaucoup d’autres animaux comme des zèbres, des lémuriens, des guépards, des tigres de Sumatra, des alligators, des pythons, des hyènes, des hippopotames, des tigres blancs, des renards polaires, des axolotl,  et bien d’autres encore.

Programmes de conservation

Le Zoo de Cerza est membre de l’Associations Européenne des Zoos et Aquariums (EAZA), de son équivalent mondial (WAZA) ainsi que de l’Association Française des Parcs Zoologiques (AFdPZ).

Le Cerza s’implique ainsi dans la protection de nombreuses espèces, et participe à plus de 50 programmes européens d’élevages (EEP).

Par ailleurs, le parc a créé sa propre association : Cerza Conservation. Cet organisme a pour mission de récolter des fonds et ainsi soutenir financièrement de nombreuses actions de sauvegarde et de protection d’espèces en danger. Elle a déjà permis de faire don de plus de 340 000 euros à des programmes de conservation en Colombie, au Sénégal, au Brésil, à Madagascar ou encore au Sri Lanka et en Indonésie. Ces programmes in situ permettent de soutenir des associations locales protégeant des girafes, des félins, de tortues ou des zones sauvages par exemple.

Enfin, le zoo de Cerza s’engage également dans une démarche de protection de l’environnement. L’électricité et le chauffage des enclos et des hébergements sont fournis grâce à des panneaux solaires, des pompes à chaleur et des chaudières à bois. Par ailleurs, une station d’épuration naturelle a été installée pour filtrer et nettoyer les eaux usées du parc. Une aire de tri sélectif est également mise à disposition du public afin de l’inciter à trier (et réduire) les déchets.

Services proposés

Deux espaces de restauration sont disponibles sur place, ainsi que trois espaces snacks proposant de la vente de nourriture à emporter. Il est possible de se restaurer dans ce parc animalier, mais aussi d’y dormir. Plusieurs lodges ont été construits et font face aux enclos des animaux de la savane ou sont proches de celui des ours et des loups. Des salles de réunions ou séminaires sont également mises à la disposition des entreprises sur réservation.

Tout au long de la journée de visite, le public peut assister à de nombreux goûters des animaux pendant lesquels les animateurs présentent les espèces et comment les protéger. Ainsi, le public peut être amené à pénétrer dans certains enclos, comme celui des girafes, des lémuriens, des perroquets arc-en-ciel ou encore celui des kangourous.

Une zone de cinéma en 3D diffuse un film pédagogique accessible à tous. Les visiteurs découvrent le voyage d’un petit garçon à travers le monde, expliquant les problèmes de survie rencontrés par différentes espèces.

Enfin, ils peuvent emprunter le “Safari train” et faire le tour du parc à bord d’un petit train.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here