Historique

Fondé le 8 août 1976, le zoo de Bordeaux – Pessac devient très vite une des principales attractions touristiques de la Gironde. De 1999 à 2015, le zoo connaît des changements successifs de direction.

En 2015, Mathieu Dorval reprend la direction du Zoo, puis l’achète en 2018. Le parc propose une visite immersive pour permettre aux visiteurs de vivre des moments forts avec les animaux.

Les animaux du Zoo de Bordeaux Pessac

La savane africaine du Zoo Bordeaux Pessac

Ainsi les visiteurs peuvent entrer dans certains enclos, comme celui des chèvres ou dans la volière des loriquets. Ces derniers peuvent d’ailleurs être nourris avec du nectar fourni par le parc.

Enfin, il est également possible de découvrir les lémuriens au travers d’un labyrinthe qu’ils sont les seuls à pouvoir traverser.

En 2016, le parc a accueilli un couple de jaguars, installant par ailleurs un bassin avec une vision sous-marine afin de les observer en train de nager.

Programmes de conservation

L’une des missions principales d’un zoo est la sauvegarde des espèces menacées de disparition dans leur habitat naturel. C’est pourquoi Le zoo de Bordeaux Pessac est fier  de participer au financement de différents projets de L’AFdPZ

Le zoo soutient également l’association Helpsimus qui œuvre pour la sauvegarde du grand hapalémur.

Services proposés

Le Zoo de Bordeaux-Pessac propose de nombreuses animations pour le public.

  • Il est possible d’assister au goûter de certains animaux, selon l’heure et la saison.
  • Les visiteurs peuvent aussi participer plus activement et devenir Soigneur d’un jour. Ils se joignent alors à un soigneur et l’accompagne dans sa tournée.
  • Les visiteurs peuvent aussi admirer certains oiseaux lors de spectacles de vol libre.
  • Enfin, depuis 2020, le zoo propose de passer la nuit au zoo, dans des lodges prévus à cet effet, avec une vue donnant sur les enclos.

Enfin, le parc met également à disposition un service de restauration rapide ouvert en haute saison.

Dernières actus du Zoo de Bordeaux Pessac

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here