réserve africaine - zèbre

Historique de la Réserve Africaine de Sigean

Située dans la commune de Sigean, à 15 km de Narbonne, dans l’Aude, la Réserve Africaine a ouvert ses portes au public le 8 avril 1974, grâce à Paul de la Panousse (directeur du Zoo de Thoiry) et Daniel de Monfreid. Le parc animalier bénéficie d’un environnement exceptionnel sur près de 300 hectares : si la végétation du Languedoc-Roussillon est mise à l’honneur, oliviers et figuiers côtoient également des espèces végétales propres à l’Afrique. De plus, la Réserve longe un étang naturel, l’Œil de Ca, où les espèces migratrices s’arrêtent volontiers avant de rejoindre l’Espagne ou l’Afrique. Cette situation exceptionnelle, sur l’axe des migrations, permet ainsi d’observer des centaines voire des milliers d’oiseaux, principalement des flamands roses sauvages.
Le parc animalier rencontre de graves problèmes financiers rapidement après son ouverture. Jean-Jacques Boisard, expert-comptable parisien, est mandaté pour sauver le site. Il en prend les rênes en 1982 et restera directeur de la Réserve Africaine de Sigean durant 30 ans ! Il passe la main à l’équipe de direction composée de Christine pelligrini, directrice générale, et Antoine Joris, directeur zoologique et vétérinaire, avant de s’éteindre en juin 2016.

Les chiffres clés du parc animalier

réserve africaine de sigean

Année de création : 1974
Nombre d’animaux : environ 3 800
Superficie : 300 hectares (un parcours en voiture et un parcours à pied)
Nombre de salariés : 120 personnes en haute saison
Nombre de visiteurs : 300 000/350 000 visiteurs par an

Tarifs
Adulte : 32 €
Enfant (de 4 et 14 ans) : 23 €
Forfait Pass’Famille : 320 € par an

Adresse
Réserve Africaine de Sigean
19, Chemin Hameau du Lac
11130 SIGEAN (France)

Les animaux visibles à la Réserve africaine de Sigean

La Réserve africaine de Sigean s’est spécialisée, comme son nom l’indique, dans la faune du continent africain, la plus apte à s’épanouir dans le climat du sud de la France. Toutefois, certains intrus se sont glissés dans le parc, par exemple les ours du Tibet ou encore les alligators du Mississipi. A l’exception de ces quelques espèces, qu’on apprécie tout de même d’observer tant elles sont peu représentées en France, il faut noter que la Réserve fait preuve d’une grande cohérence quant aux choix des animaux qu’elle présente.
L’autre particularité de ce parc animalier est l’espace. Il s’agit d’un parc dit de « semi-liberté » et nous, à Zooactu, on aime ça. Ici, pas de grillages ou d’enclos où les animaux tournent en rond ; à Sigean, chaque espèce peut retrouver son comportement naturel, et tant pis si les animaux ne sont pas tous visibles du public.

animal sur la route
La visite débute par le parc en voiture séparé en huit vastes espaces où gnous, rhinocéros blancs, antilopes, zèbres et girafes déambulent en liberté sous nos yeux. Ici vous l’aurez compris, les animaux sont rois. Si un zèbre décide de stationner devant une voiture et de créer un embouteillage, vous n’aurez pas d’autres choix que d’attendre ! A noter également : dans le safari voiture, un parc dédié aux lions et un autre aux ours noirs d’Asie. Avancez lentement, regardez bien partout, il n’est pas rare que les visiteurs passent à côté d’un plantigrade couché à l’ombre d’un buisson.

La visite se poursuit avec le parc à pied. Avec 3 800 animaux environ, dont 900 mammifères, 600 reptiles et 2 000 oiseaux, nous ne pourrons bien sûr entièrement détailler la visite. Voici donc les points immanquables selon nous :

réserve africaine sigean

  • La plaine africaine, où vivent plus de 200 antilopes, gnous bleu, cobes lechwe, springboks, oryx et élands du cap sur une étendue de 18 hectares. Un ru traverse la plaine, ce qui permet aux animaux de s’abreuver naturellement, chose assez rare en parc animalier ! La mixité d’espèces et la taille des troupeaux est également impressionnante.

lycaons réserve de sigean

  • L’enclos des lycaons fait face à celui des guépards mais attire vite l’attention : ces animaux sont de très grands joueurs. De plus, la Réserve de Sigean a la joie d’accueillir régulièrement de nouvelles portées. Des nouveau-nés choyés par l’ensemble de la meute et un régal pour le visiteur.

vivarium reserve sigean

  • La partie vivarium vaut surtout pour ses espaces extérieurs où le visiteur surplombe le bassin des alligators du Mississipi, des reptiles impressionnants. A l’intérieur, vous pourrez observer serpents et crocodiles du Nil.

A noter, la Réserve de Sigean fait la part belle à la faune locale et surtout aux oiseaux migrateurs qui semblent se plaire sur le site. Une promenade le long de l’étang l’Œil de Ca permet d’observer des échassiers, des cormorans, des pélicans, des flamands rose, des hérons… Peu de visiteurs s’intéressent à cette partie du parc alors qu’il s’agit de l’une des plus vastes et des plus belles, qui complète parfaitement les volières d’oiseaux africains présentes dans le parc.

Les programmes de conservation

L’association « Amis de la Réserve Africaine de Sigean », association déclarée loi 1901 a été fondée en 1989. « Elle participe et aide la Réserve dans ses actions de recherche scientifique, de pédagogie ou de conservation de la faune sauvage en participant à des actions de sauvetage, en animant des programmes pédagogiques destinés aux scolaires, en organisant des voyages d’études et en attribuant des bourses à des chercheurs », explique-t-on sur le site internet du zoo.

Il est vrai que le parc animalier de Sigean abrite quelques espèces très menacées et participe à une quinzaine de programmes d’élevage en captivité (EEP) dont celui du rhinocéros blanc, du guépard, du lycaon ou encore des saïmiris.

rhinoceros sigean

Parmi les espèces les plus menacées du parc figurent l’âne de Somalie, l’onagre, les ibis chauves. Ces trois espèces africaines sont classées « en danger critique d’extinction » par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Signe encourageant, la Réserve Africaine de Sigean enregistre très régulièrement des naissances de ces animaux.

Les services et spectacles proposés par le zoo

La Réserve Africaine de Sigean ne propose pas de spectacle à ses visiteurs. En revanche, la journée est rythmée par des animations « nourrissage » accompagnées d’explications de soigneurs animaliers. Le programme est variable et il vaut mieux se renseigner le jour de votre visite mais voici quelques exemples :

  • Entre 9h30 et 10h : petit-déjeuner des buffles
  • Entre 12h30 et 13h : déjeuner des Saïmiris
  • Entre 13h et 14 h : ballet aérien des cigognes et des pélicans qui attendent leur poisson au bord de l’étang de l’œil de Ca
  • Entre 16h et 17h : goûter des lycaons et des antilopes de la plaine
  • Entre 18h45 et 19h30 : rentrée des chimpanzés

Pour se restaurer, la Réserve propose un restaurant avec salle climatisée et terrasses ainsi que des buvettes, et des aires de pique-nique où moineaux et cigognes viendront se balader pour récolter vos restes. Enfin, à côté de l’entrée du parc à pied, une boutique de souvenirs vous permet de repartir avec une peluche sous le coude.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here