Historique

Le parc animalier du Touron – aussi appelé ferme animalière du Touron – est installé à Campsegret, en Dordogne, du côté de Bergerac.

Il a vu le jour en 1993, puis a été racheté en 2016 par Clara Lavault et son fils.

Véritables passionnés, ils hébergent plus de 200 animaux.

Le parc s’étale sur une vingtaine d’hectares. Il offre ainsi aux visiteurs une balade campagnarde dans de grands espaces.

Les animaux du parc du Touron

Les animaux du Parc du Touron

Le Parc du Touron permet de découvrir de nombreuses espèces d’animaux autochtones françaises, notamment des animaux domestiques de la ferme. 

Les visiteurs peuvent ainsi y admirer des biches, mais aussi des chèvres, des coqs, des cochons, des ânes, des lapins ou encore des poneys et des moutons. De nombreuses naissances viennent étoffer les populations de lamas.

Le Parc du Touron accueille également une espèce de coq assez insolite, le coq Ketawa, qui donne l’impression de rire quand il chante.

Programme de conservation

Le parc animalier du Touron est un petit parc, disposant de peu de moyens. Il n’est pas engagé dans un programme de conservation à proprement parler, mais il contribue tout de même à l’échelle locale au sauvetage d’animaux en détresse. C’est ainsi qu’il propose régulièrement d’acheter des poules sauvées de l’abattoir par des associations locales, par exemple. Les bénéfices sont reversés à ces associations et leur permettent de continuer leurs actions de sauvetage.

Services proposés

Pendant leur visite parmi les grands enclos, les visiteurs peuvent se reposer sur les bancs installés le long du parcours, et les enfants peuvent profiter d’une aire de jeux.

Le parc propose également un service de restauration sur place.

Dernières actus du Parc du Touron

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here