Historique

Le Parc Animalier de la Dame Blanche est à la fois un parc animalier et un centre de sauvegarde, situé à Saint-Julien-de-Mailloc, au sud de Lisieux, en Normandie.

Le centre de sauvegarde de la faune sauvage européenne a été créé en 1986 par Gérard Bertran, avec pour objectif de recueillir, soigner, rééduquer et remettre en liberté les animaux blessés.

Il s’agit donc d’un refuge et d’un véritable centre de soins. Depuis sa création, le centre a déjà soigné plus de 4000 animaux, dont des rapaces, des pigeons, des chevreuils, des renards ou des hérons par exemple.

En 1996, l’association de La Dame Blanche a décidé d’ajouter une ferme pédagogique au centre de soins, dont les bénéfices servent à le financer.

La ferme est petit à petit devenue un véritable parc animalier, accueillant désormais de nombreux animaux.

Les animaux du parc animalier de la Dame Blanche

Ce parc animalier normand héberge plusieurs animaux sauvages et domestiques européens.

À l’ombre des pommiers, les visiteurs sont ainsi amenés à découvrir des blaireaux, des renards, des chevreuils, des alpagas, des sangliers, des lamas, des pigeons, mais aussi des moutons, des lapins, des chèvres, des ânes, des poneys…

Un observatoire des cervidés a été mis en place afin de voir les animaux en hauteur, au plus près de leurs conditions sauvages.

Certains, comme les paons, se promènent même en liberté dans le parc.

La plupart des animaux sont en fait des animaux trop imprégnés par l’homme, ou trop handicapés ou blessés pour être relâchés dans la nature.

Services proposés

Depuis 2020, le Parc Animalier de la Dame Blanche organise des marchés du terroir permettant aux visiteurs de découvrir des produits régionaux et de favoriser l’économie locale.

Les organisateurs proposent également plusieurs animations tout au long de l’année, comme des chasses aux œufs à Pâques, des festivités à Halloween, des concours de photographies animalières…

Ils mettent également en place divers ateliers pédagogiques, tels que le goûter des animaux, le monde des petits (de l’œuf au poussin), la construction d’une mangeoire et d’un nichoir, les traces de la nature (ou comment reconnaître les traces laissées par les animaux dans la nature), la mare et ses habitants (avec la découverte de la faune et de la flore aquatique)…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here