Histoire d’Océanopolis Brest

L’aquarium Océanopolis est un grand aquarium et centre de médiation scientifique à destination du grand public.

Installé à Brest depuis sa création en 1990, le site a été conçu par l’architecte Jacques Rougerie.

Il est géré par la ville, sous la forme d’une société d’économie mixte. L’inauguration a eu lieu le 21 juin 1990 en présence du maire.

Brest concentre environ 60 % des recherches sur la mer au niveau européen. Océanopolis est donc à la fois un centre de recherche et une vitrine pour le grand public.

Les animaux de l’aquarium Océanopolis

Océanopolis se divise en plusieurs pôles, chacun étant dédié à un biotope particulier.

©Océanopolis

Le pavillon Tropical héberge à lui seul environ 700 espèces de poissons et d’invertébrés. L’espace le plus impressionnant est celui dédié aux requins. 5 espèces de requins (zèbres, pointes noires, pointes blanches, nourrices et gris de récif) évoluent dans un bassin de 17 mètres de diamètre contenant 1 000 m3 d’eau de mer, aux côtés de nombreuses autres espèces tropicales colorées. Une grande barrière de corail est également visible, abritant une soixantaine d’espèces de coraux vivants.

Le pavillon Polaire accueille quant à lui de nombreux manchots, mais également des espèces insolites et inconnues comme des crabes royaux du Kamtchatka (crabes géants), ou des anémones polaires.

1 000 m² d’exposition sont dédiés à la vie en milieu polaire : comment se forme la banquise, comment se nourrit un orque en plein désert…

Ces deux pavillons, Tropical et Polaire, ont été inaugurés courant de l’année 2000.

Le pavillon Bretagne, autrefois appelé pavillon Tempéré, a de son côté été rénové en 2017. Il se concentre sur les espèces endémiques des côtes bretonnes. Un espace est dédié au plancton, et à son rôle indispensable dans notre écosystème. Le “minilab” permet de découvrir la biodiversité bretonne à travers la manipulation de microscopes, loupes, écrans interactifs, caméras sous-marines…

Un aquarium pressurisé, l’Abyssbox, accueille également des espèces des profondeurs et reproduit une pression pouvant s’élever à 200 bars.

Programme de conservation

En tant que centre de recherche, Océanopolis défend la conservation de la biodiversité sous-marine et la protection des espèces.

Tout d’abord l’opération Plancton, lancée en 2013, permet de surveiller l’évolution du plancton sur les côtes bretonnes à travers des prélèvements réguliers dans les rades de Lorient, Brest et Concarneau.

Océanopolis est également un centre de soins pour animaux, et agit pour la protection et le suivi des phoques en Bretagne. En 2016, en partenariat avec le Groupe Mammalogique Breton et la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), l’association Conservation Mammifères et Oiseaux Marins de Bretagne a été créée. Son objectif est la mise en commun des ressources pour mieux protéger les espèces marines locales.

Services proposés

De nombreuses animations sont proposées pour les scolaires et les enfants (éco-conseillers de l’océan, jeunes reporters, e-classes, outils pédagogiques…).

Les visiteurs souhaitant découvrir le quotidien d’un soigneur animalier peuvent participer à l’animation Soigneur d’un jour. Lancée récemment, en 2019, cette activité permet de se plonger dans le quotidien d’un soigneur en s’occupant d’animaux comme les phoques, les loutres ou encore les manchots.

Enfin, pour aller plus loin dans la pédagogie, de nombreux espaces sont dédiés aux expositions permettant de découvrir la richesse du monde sous-marin.

Dernières actus de Océanopolis

D'autres articles de la catégorie Fiches Aquarium

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here