Historique

Le Parc des Cigognes est créé en 1976 par Jean-Claude et Jacques Renaud, à Hunawihr en Alsace, avec pour seul objectif de sauvegarder la cigogne blanche. Cette espèce est alors menacée d’extinction en Alsace. Le parc s’est enrichi au fil des années, pour offrir une expérience de visite immersive dans une véritable réserve naturelle.

C’est en 2016 que le parc change de nom pour devenir NaturOparc.

Les animaux visibles à NaturOparc

Les animaux de Naturoparc

NaturOparc recense plus de quarante espèces d’animaux, certaines locales, d’autres importées, telles que des cigognes (plus de 150 cigognes y vivent en liberté), des ratons-laveurs, des ragondins mais aussi des tortues ou des grenouilles.

Le parc abrite également de nombreuses espèces aquatiques telles que des grands cormorans, des loutres d’Europe, des manchots ainsi que des otaries.

Les spectacles et démonstrations organisées par le parc n’ont pour seul objectif que de montrer les animaux en train de pêcher, comme ils le feraient à l’état sauvage.

Programme de conservation

NaturOparc est, depuis sa création, impliqué dans le maintien du patrimoine et de la biodiversité locale, notamment avec la préservation d’espèces locales menacées.

Ils participent ainsi à plusieurs programmes de conservation :

  • in-situ, donc dans la nature, en privilégiant la participation à des programmes de protection des animaux dans leur habitat d’origine ;
  • ex-situ, c’est-à-dire en captivité au sein de leur parc, protégeant ainsi plusieurs espèces, qui peuvent parfois être réintroduites et retourner à l’état sauvage (c’est le cas notamment des cigognes blanches, de la loutre d’Europe et du grand Hamster).

Les services proposés

NaturOparc propose des animations toute l’année.

Dans un souci de transmission et de pédagogie, le parc a installé de nombreux espaces ludiques destinés à toute la famille.

  • Le labyrinthe des sens met les sens des visiteurs à l’épreuve et les incite à se comparer aux animaux.
  • Le Ludo-Labo permet de découvrir les oiseaux autrement et fournit de nombreuses informations sur leurs habitudes ou leur anatomie.
  • Enfin, avec le mini-refuge, le parc sensibilise les visiteurs en les incitant également à mettre en place dans leur propre jardin des nichoirs, mangeoires ou gîtes pour petits animaux.

Enfin, le parc organise des journées à thèmes pour diverses occasions (anniversaire, CE, associations, groupes scolaires, etc.).

Dernières actus de NaturOparc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here