Historique

Le PAL est un parc animalier et de loisirs situé dans l’Allier, sur la commune de Saint-Pourçain- sur-Besbre. Ses débuts remontent en 1973, lorsqu’André Charbonnier, passionné d’animaux et homme d’affaires, crée un premier parc animalier. Dès 1981, il ajoute de nombreuses attractions et installe les prémices de ce qu’est le PAL aujourd’hui : un parc animalier, mais aussi un parc de loisirs avec plusieurs attractions et un lieu d’hébergement insolite.

Les animaux du Parc Le Pal

Le parc animalier s’étend sur 35 hectares de milieux naturels et adaptés à chaque espèce.

Ainsi, les hippopotames bénéficient d’un large espace de deux hectares, avec un plan d’eau et une île sur laquelle ils peuvent se réfugier. Les loups ont quant à eux un hectare de forêt, alternant chênes et résineux, avec des enrochements et un plan d’eau en cascade.

Le PAL a pris le parti de ne pas montrer les animaux derrière des baies vitrées, mais dans de vastes enclos à la végétation luxuriante pour qu’ils s’y sentent comme chez eux.

Ainsi, chaque enclos comporte des aménagements spécifiques (agrès, abris de nuit, rochers, cascades, lianes…).

Les animaux sont issus d’espèces originaires du monde entier. Les visiteurs sont ainsi amenés à découvrir des zèbres, loups, panthères, tigres, lions, suricates, mais aussi des alligators, aras, harfangs, flamants, etc. De nombreux primates sont également accueillis au parc, comme les chimpanzés, des makis catta, des capucins, des hamadryas…

Programmes de conservation

Le PAL s’engage pour la conservation de certaines espèces et s’est donné comme mission de garantir le bien-être des animaux et sensibiliser le public à la nécessité de protéger la biodiversité.

Le parc est membre de l’EAZA (Association Européenne des Zoos et Aquariums), et participe à plusieurs programmes de conservation, dont le tigre de Sumatra (en danger critique d’extinction), le lion d’Asie ou encore les pandas roux, pour les plus réputés.

Le PAL est par ailleurs une entreprise responsable et reçoit le Green Globe depuis 15 ans. Il s’agit d’une récompense de l’organisation du même nom, attribuée aux parcs mettant en œuvre des actions en faveur de la protection de l’environnement. Par exemple, le PAL rénove son système de chauffage pour se défaire des hydrocarbures, récupère les eaux de pluies, composte les crottins des animaux, utilise de la vaisselle biodégradable, et bien d’autres.

Enfin, le parc a créé en 2008 la Fondation Le PAL Nature pour soutenir des associations de protection sur le terrain. Ainsi, elle aide “SANCCOB” pour la conservation des oiseaux marins du Cap, l’association “Atoupic” qui recueille les hérissons (espèce protégée), ou encore “Save the Rhino” qui lutte contre le braconnage et pour la conservation des rhinocéros.

Chaque année, une journée en octobre est d’ailleurs dédiée à la protection des animaux et de la biodiversité. Les attractions sont fermées et seul le parc animalier ouvre, à tarif réduit, dont l’intégralité des bénéfices sont ensuite reversés à la fondation.

Services proposés

Le PAL propose de très nombreuses activités :

  • 30 attractions (Forêt des castors, Alligators bay, Le Rapido…) ;
  • 31 lodges et un projet de réserve pour dormir avec vue sur les animaux de la savane ;
  • de très nombreux spectacles et animations pédagogiques (otaries, aigles, loups, éléphants…) ;
  • nourrissage des animaux tout au long de la journée ;
  • soigneur d’un jour pour partager le quotidien d’un soigneur animalier ;
  • l’académie Le PAL, projet d’activité pédagogique sur l’année, pour initier les enfants à la protection de l’environnement et de la biodiversité (8 à 14 ans).

Le PAL propose bien entendu un espace de restauration. Il est également possible d’y organiser des évènements, et les écoles peuvent travailler en étroit partenariat pour organiser de nombreux ateliers.

Dernières actus du parc Le Pal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here