Le Parc animalier d’Auvergne organise lundi 31 janvier un forum de l’emploi afin de pourvoir plus d’une vingtaine de postes différents allant du CDD d’un mois au CDI avec prise de poste immédiate. Une campagne de recrutement d’envergure cette année qui s’explique par la préparation de la nouvelle saison mais également des difficultés à trouver des candidats.

Le CDI ne ferait-il plus autant rêver ?

Chaque année, les semaines précédant l’ouverture de la nouvelle saison, la plupart des parcs zoologiques recrutent ce qu’on appelle des saisonniers, c’est-à-dire des salariés en CDD qui viennent renforcer les équipes permanentes pour faire face à l’arrivée des visiteurs. Mais ces périodes de recrutement ne concernent pas que des CDD, elles offrent parfois aussi l’opportunité de CDI.

C’est le cas cette année au Parc animalier d’Auvergne qui, pour accompagner son expansion, crée de nouveaux postes, comme celui de directeur ou directrice pédagogique et scientifique. Un poste en CDI à pourvoir dès que possible et qui est pourtant celui pour lequel l’équipe de direction a le moins de candidatures actuellement ! Cette personne sera responsable de l’équipe pédagogique, de la création des ateliers et des stages durant les vacances, mais aussi de la nouvelle association « Science nature », lancée en début d’année par le parc, et dont le but est l’amélioration du bien-être des pensionnaires à travers l’observation de leur comportement.

« Nous demandons un bagage scientifique – diplôme en biologie ou en médiation scientifique, Bac+5 – mais bien sûr si la personne a de l’expérience, cela peut valoir un bagage scolaire, nous ne sommes pas du tout fermés aux différents profils », nous explique Marie Demoulin, directrice adjointe du Parc animalier d’Auvergne.

A contrario, les postes de saisonniers dans le domaine de la restauration et de l’accueil sont tous entièrement pourvus pour la réouverture du parc. « Nous avons eu beaucoup de candidatures à ces postes, il reste cependant quelques places à partir d’avril. »

Les postes en CDI au Parc animalier d’Auvergne offrent pourtant certains avantages indéniables, comme par exemple une semaine supplémentaire de congés à utiliser pour partir dans un des nombreux programmes de conservation in-situ soutenus par la Passerelle Conservation, le fonds de dotation du parc renommé depuis peu « Play for Nature ».

2022 : où sont les candidats ?

« Nous avons énormément de mal à recruter cette année, pour tous les postes que nous proposons, qu’ils demandent des responsabilités ou non », poursuit la directrice adjointe.

Ce constat est fait par les parcs zoologiques, mais pas seulement. Le Parc animalier d’Auvergne fait partie d’un groupement d’entreprises touristiques du Puy-de-Dôme où toutes se plaignent des difficultés à recruter du personnel depuis l’an dernier. « On entend que la plupart des saisonniers partent au bout de quelques jours ou quelques semaines, c’est peut-être le fait de travailler les week-ends le problème ? » se questionne Marie Demoulin.

Pénurie de candidats qualifiés ou effet Covid ? Difficile de savoir. Si l’obligation de posséder son pass sanitaire – pass vaccinal depuis le 24 janvier – ne semble pas un frein pour les candidats – seulement deux candidats ont été refusés pour cette raison au parc zoologique –, l’engouement pour le télétravail s’est révélé plus compliqué à gérer.

« 100 % de nos postes sont sur place », nous confirme la directrice adjointe du Parc animalier d’Auvergne. Pour les services restauration ou entretien des espaces verts, deux des équipes qui cherchent à renforcer leurs effectifs, cela semble assez évident, mais pour d’autres postes, la question de la présence sur site aurait pu se poser. « Concernant les postes en communication ou en pédagogie, il semble que cela soit un frein d’être sur place. On nous a demandé plusieurs fois si nous acceptions le télétravail. Nous avons une forte préférence pour les postes en présentiel, afin d’être au plus près des autres équipes, des animaux et de l’actualité. »

Un forum de l’emploi pour aller à la rencontre des candidats

En prévision de la saison 2022, le parc animalier d’Auvergne recrute une vingtaine de salariés, soit le double de son effectif actuel, hors saison.

« Nous avons décidé d’organiser lundi 31 janvier notre second Forum de l’emploi – le premier a eu lieu il y a trois ans – afin de mutualiser les recrutements et aiguiller les profils vers le bon poste. »

Le parc zoologique recherche notamment :

– un directeur ou une directrice pédagogique et scientifique en CDI dès que possible,

– trois animateurs pédagogiques pour renforcer les effectifs durant l’été,

– des employés polyvalents accueil et restauration en CDD,

– un agent de propreté en CDD de février à novembre,

– un conducteur de petit train en CDD d’avril à novembre,

– deux employés espaces verts pour des remplacements.

Pour postuler, il suffit de venir au Forum de l’emploi muni de votre CV et d’une lettre de motivation. Attention, pensez à vous munir de votre pass vaccinal, l’événement a lieu au sein du parc.

Pas disponible ce lundi 31 janvier ? L’ensemble des offres est à retrouver sur le site du Parc animalier d’Auvergne.

Les autres parcs zoologiques recrutent aussi

Vous n’avez pas la possibilité de vous déplacer au Parc animalier d’Auvergne ou de vous loger le temps d’un poste de saisonnier ? Pas de panique, les parcs zoologiques français sont pour la plupart en phase de recrutement. C’est le moment idéal pour postuler en direct ou de participer à des job dating comme le Forum de l’emploi organisé en Auvergne.

Au ZooParc de Beauval, ce sont 700 employés qui sont recherchés pour les équipes hôtellerie/restauration, boutiques, animation et accueil mais également des CDI (soigneur animalier ou chef de partie). Retrouvez toutes les offres d’emplois de Beauval sur le site dédié.

Le PAL recherche quant à lui 350 saisonniers pour sa partie parc d’attractions et hostellerie/restauration : « l’animation des attractions (100 postes), la restauration (notamment 70 postes de serveurs, 30 postes pour la préparation et la vente de plats à emporter et 15 pour des aides de cuisine), l’hôtellerie (dont 6 postes de réceptionnistes, 10 postes de femmes de chambre) et la vente en boutique (10 postes) », précise le site internet du parc zoologique. Il a d’ailleurs organisé lui aussi un job dating en début d’année.

Au Zoo African Safari, 14 postes de saisonniers sont à pourvoir pour la saison 2022. Temps complet ou temps partiel, à vous de voir ce qui vous correspond sur le site du parc.

Ce ne sont que quelques exemples, mais la liste des parcs qui recrutent toujours début 2022 est longue. Pour retrouver plus d’offres d’emplois dans le monde des parcs zoologiques, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de leur association : l’AFDPZ.

Découvrez les coulisses des zoos et parcs animaliers

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here