Le ton monte dans les deux camps ces dernières 48 h : alors que le fondateur de la Tanière, Patrick Violas, a publié plusieurs vidéos assurant que son établissement ne demanderait pas de pass sanitaire à l’entrée – une obligation qui s’appliquent depuis le 21 juillet à tous les parcs animaliers recevant plus de 50 visiteurs – la préfecture d’Eure-et-Loir a répondu par la fermeté. Dans un communiqué publié lundi 2 août dans la soirée, elle annonce avoir adressé une mise en demeure préalable à une fermeture administrative. Les équipes de La Tanière ont 48 heures pour appliquer le contrôle du pass sanitaire et imposer le port du masque dans les espaces requis. Sinon, le zoo-refuge sera fermé.

48 h avant fermeture

« Je regrette la situation dans laquelle s’est placée l’exploitant : en se plaçant en-dehors du droit et en appelant à la désobéissance civile, il nuit à l’avenir de son entreprise et à la cause qu’il défend, le bien-être des animaux qu’il recueille », s’est exprimée la préfet Françoise Souliman.

Et de rappeler que « La Tanière, pas plus qu’un autre, ne saurait être privilégié ». Tous les établissements culturels et de loisirs recevant plus de 50 visiteurs sont en effet contraints de limiter leur accès à la présentation d’un pass sanitaire depuis le 21 juillet. Certaines petites structures ont préféré instaurer une jauge pour éviter de demander un pass sanitaire à l’entrée, d’autres se sont rapidement organisés pour que des tests antigéniques – avec résultat en quelques minutes – soient disponibles devant leur établissement.

La Tanière pas prête à renoncer

« Cette fermeture, si elle doit arriver, sera une catastrophe pour nous, déclare de son côté Patrick Violas dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux au lendemain de l’annonce de la mise en demeure. Cela reviendrait à nous tirer dessus en plein vol. » Il réclame qu’une souplesse lui soit accordée, à savoir la mise en place d’une jauge de 30 m² ou 40 m² par personne à l’extérieur pour pouvoir ouvrir à tout le monde, sans besoin de présenter un pass sanitaire. Pour rappel, La Tanière s’étend sur 20 hectares.

« Malgré le fait que nous laissons passer, nous avons encore 40 % de fréquentation en moins car les gens ne savent pas et n’osent pas venir », continue Patrick Violas, qui précise que sa démarche n’est pas anti-vaccin, lui-même étant vacciné.

Dénouement le 5 août

En attendant, et puisque La Tanière ne semble pas prête à en démordre malgré la mise en demeure de la préfecture, tous sont suspendus aux décisions du Conseil constitutionnel qui doit trancher sur le projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire, voté par le Parlement semaine dernière. C’est justement ce jour que le zoo-refuge pourrait être fermé administrativement.

[MISE A JOUR] Le Conseil constitutionnel a rendu sa décision, jeudi 5 août, et valide l’extension du pass sanitaire. Même si les sages reconnaissent que ce texte, voté par le Parlement il y a quelques jours, « porte atteinte à la liberté d’aller et de venir » et « au droit d’expression collective des idées et des opinions », ils estiment cette disposition conforme à la Constitution dans la mesure où, en l’adoptant, le Parlement a « poursuivi l’objectif de valeur constitutionnelle de protection de la santé » des citoyens (source Le Monde avec AFP).

Consécutivement, Patrick Violas a annoncé dans une vidéo Facebook qu’il se résoudrait finalement à se mettre en conformité avec la loi et qu’il appliquerait le pass sanitaire dès le vendredi 6 août. Il maintient cependant sa demander de passer sur un système de jauge et a lancé une pétition en ligne.

D'autres articles de la catégorie Faits divers

1 COMMENTAIRE

  1. Cette préfète a deux poids, deux mesures car comme par hasard, il y a une Cathédrale dans son village, lieux de tourisme et non de culte, qui, à l’heure actuelle continue à accueillir du public sans masque, sans pass sanitaire et sans test antigéniques, alors qu’en plus les visites de ce lieu se font en intérieur! Alors on repassera quand elle dit qu’elle ne fera pas de privilégié car elle en fait déjà! La différence entre cette Cathédrale et la Tanière, c’est que la Cathédrale rapporte de l’argent à la préfecture et la Tanière en coûte! Voilà le vrai problème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here