Voilà un peu plus d’un an que ce parc mosellan ne comptait plus d’ours blancs parmi ses pensionnaires. Le décès d’Olaf en juillet 2018, puis la mort de son frère Tromso en mars 2021, à cause de son âge avancé (34 ans), avaient laissé Amnéville sans ours polaires… Jusqu’à maintenant.

Arrivée de deux ours polaires

Une nouvelle page de l’histoire du Zoo d’Amnéville peut désormais s’écrire : deux nouveaux ours polaires sont arrivés et ont pris leurs marques dans une toute nouvelle zone arctique. Comme Olaf et Tromso, ces nouveaux arrivants sont apparentés : Henk, mâle de 16 ans et pesant dans les 600 kg, est en effet le demi-frère d’Akiak, mâle de 7 ans et 700 kg.

Henk arrive du zoo de Dierenrijk, aux Pays-Bas, et Akiak du zoo de Rostock, en Allemagne. Bien que liés par le sang, ces deux ours mâles ne se sont donc jamais rencontrés. Ils devront faire connaissance progressivement pour apprendre à vivre ensemble.

« La période de mise en contact sera très importante et intéressante pour toute l’équipe du Zoo d’Amnéville. En effet, nos deux ours sont deux mâles non castrés, leur lieu de vie a été pensé pour que leurs premiers moments de cohabitation se déroulent au mieux. Ils pourront se voir, se sentir mais surtout, sans se blesser », précise le parc.

L’ancien espace qui accueillait les précédents ours polaires a été réaménagé pour l’occasion. Le Zoo d’Amnéville a par ailleurs créé une structure spéciale dédiée aux entraînements médicaux, auxquels devraient facilement se soumettre Henk et Akiak. En particulier le plus jeune, réputé plus joueur et dynamique que son aîné, mais également grand amateur du training en compagnie des soigneurs.

Ours blanc au Zoo d'Amnéville

Plus de place pour les loups arctiques

Aux côtés des ours polaires, les loups arctiques complèteront cette toute nouvelle zone arctique, grande nouveauté 2022 du Zoo d’Amnéville. L’enclos des loups a d’ailleurs été, lui aussi, revisité.

« Nous avons connu durant les années précédentes un grand nombre de naissances de louveteaux : notre meute se constitue aujourd’hui de 18 membres », rappelle Amnéville. Alors il était temps d’agrandir leur espace.

Une nouvelle passerelle pédagogique est également prévue pour l’automne 2022, afin d’offrir un meilleur point de vue sur la meute.

Loups arctiques au Zoo d'Amnéville

Mini-ferme immersive

Troisième nouveauté importante pour cette nouvelle année : l’immersion dans la mini-ferme. Ouverte depuis 2013, cette mini-ferme présente des espèces plutôt familières et à partir de ce printemps, de nouvelles espèces arrivent et l’expérience visiteur change. Désormais, tout sera immersif !

Les visiteurs pourront en effet traverser de part en part cet espace grâce à la création d’un nouveau sentier sillonnant la zone. De quoi approcher de plus près les cochons d’Inde, moutons et autres chèvres qui occupent les lieux.

Pour ces trois nouveautés – l’enclos des ours polaires, l’agrandissement de celui des loups et la visite immersive de la mini-ferme – Amnéville aurait déboursé un demi-million d’euros, selon France Bleu. Le parc espère ainsi dépasser sa fréquentation 2019 – qui s’élevait à 252.000 visiteurs – et atteindre dans les 372.000 entrées en 2022.

Les prix d’entrée évoluent et passent à 34 € pour un adulte (billet non daté, +1 € par rapport au précédent tarif), 32 € pour un billet daté, et 27 à 29 € pour les enfants selon les mêmes conditions (gratuit pour les moins de 3 ans).

D'autres articles de la catégorie Nouveautés

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here