Après Mayombé et Kuimba, les deux femelles gorilles réintroduites en 2019, le ZooParc de Beauval s’apprête à réintroduire un autre de ses animaux dans son milieu naturel. Il s’agit cette fois de Pachamama, la jeune condor des Andes née le 1er août 2020.

Une réintroduction en plusieurs étapes

jeune condor beauval
La jeune Pachamama. ©Zoo de Beauval

Le tout premier bébé condor des Andes de Beauval s’est envolé mercredi 21 avril – par avion bien sûr – pour l’Argentine et plus particulièrement Buenos Aires où la jeune femelle sera mise en quarantaine environ un mois afin de s’assurer qu’elle ne transporte pas de maladie. A l’issue de cette étape sanitaire indispensable, Pachamama sera transférée en Patagonie « où elle restera en volière de lâcher avec d’autres condors, jusqu’au jour de sa réintroduction. » précise le parc zoologique.
Un événement qui devrait avoir lieu dans quelques mois, en septembre 2021, selon l’acclimatation du condor né en captivité sur le sol français.

Il faut en effet s’assurer que l’oiseau pourra se nourrir en milieu sauvage, s’entende suffisamment avec ses congénères, etc.

Cette opération de réintroduction se déroule avec l’équipe de l’association BioAndina, qui a fait de la protection des condors des Andes son cheval de bataille. « Ce programme consiste à encourager la reproduction ex-situ de l’espèce, créer un centre de secours pour recueillir et réhabiliter des individus sauvages et réintroduire des condors au sein de zones où ils ont disparu », peut-on lire sur le site de Beauval Nature.

Une naissance très rare en captivité

femelle condor en vol
Femelle condor des Andes lors du spectacle des Maîtres des airs.  ©Passionnément Zoos

Cette réintroduction est possible parce que la jeune femelle a été élevée par ses parents à Beauval, où elle est née le 1er août 2020, et non en couveuse où elle aurait pu s’imprégner de l’homme. Cette naissance était d’autant plus précieuse que, jusqu’à présent, elle reste la seule reproduction du couple de condors des Andes au ZooParc de Beauval.

La réintroduction de Pachamama en Patagonie en septemble prochain est le fruit d’une belle collaboration entre BioAndina et les parcs zoologiques français. Outre Beauval, l’association argentine est soutenue financièrement par l’AFDPZ et le Bioparc de Doué la Fontaine.

Le condor des Andes, Vultur gryphus,  est officiellement reconnu depuis 2020 comme une espèce menacée par l’Union internationale pour la conservation de la nature. Ce magnifique oiseau ne vit à l’état sauvage qu’en Amérique du Sud où il en resterait entre 6500 et 7000 individus. Il est victime d’empoisonnement volontaire de la part des éleveurs mais aussi d’empoisonnement involontaire en ingérant les balles de plomb des chasseurs.

Présents depuis 2013 au ZooParc de Beauval, les condors des Andes sont notamment visibles dans le spectacle « Les maîtres des airs » du parc zoologique le plus visité de France.

D'autres articles de la catégorie Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here