Tout le monde a suivi leur naissance en direct, dans la nuit du 2 août 2021 au ZooParc de Beauval et aujourd’hui, Huanlili et Yuandudu sont de véritables stars. Leur présentation au public était d’ailleurs très attendue et elle n’a pas déçue. Le premier jour, samedi 11 décembre, il y avait foule pour tenter d’apercevoir les bébés pandas de quatre mois et demi. Si elles passent encore pas mal de temps à dormir, elles sont déjà très curieuses et éveillées.

Explorer, jouer et dormir

« Elles grandissent très bien, assure Delphine Pouvreau, responsable du secteur pandas et koalas au ZooParc de Beauval. Plusieurs fois par jour, nous les pesons et vérifions qu’elles vont bien. »

Depuis leur enclos intérieur visible des visiteurs, les deux sœurs passent beaucoup de temps à dormir, mais aussi à jouer ensemble. « Elles s’entendent extrêmement bien. Elles jouent, se mordillent… Leur relation est excellente », continue leur soigneuse.

Malgré leurs petites pattes et leur côté encore très pataud, Huanlili et Yuandudu font déjà preuve de beaucoup de témérité. Elles multiplient les tentatives d’expédition, grimpant sur les rebords de leur bassin et tentant d’en sortir pour explorer le reste de leur enclos. Sans cesse, les soigneurs qui veillent sur elles les remettent en lieu sûr, au sein de leur bassin.

« Nous leur mettons du bambou à disposition, même si elles n’en mangent pas encore. C’est une façon de les habituer petit à petit. Mais elles restent encore nourries au lait de leur mère, Huan Huan, et au biberon car celle-ci ne dispose pas de suffisamment de lait pour nourrir les deux petites. Il faut se rappeler que dans la nature, une femelle panda n’élève qu’un seul petit et laisse mourir le plus faible. »

Jumelles mais différentes

A les voir ensemble, on se demande si leurs soigneurs réussissent à les distinguer. Réponse : oui ! « Elles ont en effet quelques différences, commente Delphine Pouvreau. La première, c’est la taille : l’une des deux est plus grande que l’autre [71 cm versus 68 cm le 17 décembre 2021, NDLR] et plus grosse. Leurs taches noires au niveau des yeux sont également différentes. »

Et il n’y a pas que le physique. Huanlili et Yuandudu montrent un caractère déjà bien marqué. L’une est plus aventurière, n’hésitant pas à multiplier les cascades à l’intérieur et en dehors de son petit bassin, tandis que l’autre est plus tranquille.

Et le grand frère ?

Quant à Yuan Meng, leur grand frère né le 4 août 2017, il se porte très bien. Il devait repartir pour la Chine vers l’âge de 3 ans comme le prévoit l’accord passé avec la France, mais il est encore au ZooParc de Beauval pour des questions administratives, la crise sanitaire compliquant son transfert.

Aucune date de départ n’a encore été validée officiellement pour l’instant. A ce jour, le ZooParc présente donc cinq pandas géants : le couple reproducteur Huan Huan et Yuan Zi, loué à la Chine, leur premier petit Yuan Meng, âgé de quatre ans et demi, et leurs jumelles Huanlili et Yuandudu, quatre mois et demi.

D'autres articles de la catégorie Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here