La question est sur toutes les lèvres dans le petit monde des parcs zoologiques ? A partir du 21 juillet, faudra-t-il un pass sanitaire pour visiter un parc animalier ?

Une restriction pour les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes

Les annonces du Président de la République le lundi 12 juillet ont confirmé le retour possible d’une 4ème vague d’épidémie de Covid 19. Alors même que le secteur du loisir, dont font partie les parcs zoologiques, vient tout juste de rouvrir ses portes après plus d’une demi-année de fermeture.

Pour éviter un reconfinement – qui serait un désastre pour les trésoreries de ces entreprises déjà fragilisées – le président a annoncé un durcissement des mesures.

Cette fois-ci, pas de couvre-feu, de limitation de déplacement ou de fermetures de commerces non essentiels mais une mesure inédite. A compter du mercredi 21 juillet, un pass sanitaire sera nécessaire pour entrer dans les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Emmanuel Macron n’a pas précisé s’il s’agissait des lieux intérieurs ou extérieurs, ce qui semble signifier que les deux seront concernés.

En revanche, l’extension du pass sanitaire aux bars, restaurants et transports de longue durée ne sera en place que début août.

Qu’est-ce que le pass sanitaire ?

Déjà en place pour les sites accueillant plus de 1 000 personnes et les boites de nuit, le pass sanitaire est en fait un document papier ou sur votre téléphone mobile prouvant que :

  • vous avez effectué un test PCR négatif récemment (dans les 48h)
  • vous avez bien reçu les deux injections d’un des vaccins délivrés en France (ou une injection pour les vaccins Johnson & Johnson). Attention cependant, vous êtes considéré comme totalement protégé seulement 15 jours après la seconde injection ou 4 semaines après l’injection Johnson & Johnson. Vous ne pourrez donc vous rendre dans un lieu de loisirs ou un restaurant avant ce délai
  • vous avez déjà eu le Covid-19 et vous n’avez besoin que d’une seule injection de vaccin. Comme pour les personnes n’ayant jamais contractées la maladie, il vous faudra attendre 15 jours après l’injection pour obtenir votre passe sanitaire
  • vous avez déjà eu le Covid-19, n’êtes pas vacciné : il vous faut alors fournir le résultat d’un test PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement du Covid-19 datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

Dans les faits, comment cela va-t-il se passer ?

Les annonces du gouvernement étant récentes, les parcs zoologiques commençaient à peine à communiquer sur le nouveau protocole. Pour la simple et bonne raison qu’ils attendent eux-mêmes de connaître les directives.

Le Zoo de la Palmyre a été le premier à communiquer au lendemain de l’annonce,mais d’autres ont suivi dans la journée.

L’AFdPZ a toutefois sais le Conseil d’Etat, mardi 13 juillet, et demande un report de la mesure pour les parcs animaliers au 15 septembre.

« Nous sommes des établissements de plein air, recevant un public familial lors de visites dites « d’impulsion ». Après plusieurs heures de route, il est impensable de ne pas pouvoir laisser entrer une famille sous prétexte que certains des membres n’auraient pas leur pass sanitaire. Les centres de dépistage saturés en particulier dans les territoires ruraux dans lesquels se trouvent nombre de parcs zoologiques ne pourront tester les visiteurs qui ne disposeraient pas du pass. Nous recevons déjà de nombreux appels pour des annulations car certains membres de la famille ayant initialement prévu une visite ne sont pas encore vaccinés ou pas totalement. Ceci risque de conduire à une baisse de notre fréquentation de 50 à 70% sur les deux mois à venir« , déclare l’AFdPZ dans un communiqué.

Dans les faits, voici ce qu’il devrait se passer : une personne à l’entrée du parc animalier sera chargée de vérifier si vous êtes bien en possession de votre passe sanitaire, en version papier ou sur votre téléphone. Aucun billet d’entrée ne pourra être délivré sans le précieux sésame, ce qui promet de jolis moments de frictions aux billetteries de nos parcs zoologiques. Mais soyez compréhensif, si un parc laisse entrer une personne qui n’est pas en possession du pass, en cas de contrôle, l’établissement peut tout simplement être fermé.

« Les temps de contrôle aux caisses vont être catastrophiques, cela va engendrer des files d’attente interminables et des regroupements de personnes allant à l’encontre des mesures sanitaires mises en place dès le début de cette crise. Les équipes d’accueil ne pourront pas encaisser le flux de visiteurs et risquent d’être fortement prises à partie par notre public« , craint l’AFdPZ.

Les questions qui demeurent

  • A partir de quel âge le pass sanitaire devient-il indispensable ?

Le président a parlé d’un passe sanitaire en vigueur à partir de 12 ans. Les adolescents, strate de la population actuellement très peu vaccinée, seraient donc évincés de la plupart des lieux de loisirs dans un premier temps. Voilà qui parait étonnant en plein été.

MAJ : Olivier Véran a finalement annoncé que le pass sanitaire pour les adolescents serait mis en place le 30 août seulement. Ils sont donc autorisés à accompagner leurs parents vaccinés ou testés négatifs en parc zoologique jusqu’à la fin de l’été.

  • Quid des abonnés ?

A priori, ils seront traités comme le reste des visiteurs. Pass sanitaire obligatoire pour entrer dans le parc, abonnés ou non.

  • Sera-t-il toujours possible de réserver des billets coupe-fil sur internet ?

Après les jauges de visiteurs, les réservations obligatoires (encore en vigueur pour certains sites comme Océanopolis), la plupart des parcs conseillaient à leurs visiteurs de s’y prendre l’avance et de réserver sur internet, parfois à des tarifs avantageux, leurs billets. Mais comment vérifier le pass sanitaire avant vente sur une billetterie digitale ?

  • Qu’en est-il des visites de groupes ?

CE, centre aéré, séminaire professionnel… Autant de publics différents qui réservent habituellement des visites de groupes en parc animalier. A priori, il faudra que tous les membres du groupe soient en possession d’un pass sanitaire sinon le groupe entier peut être non autorisé à entrer dans le parc.

D'autres articles de la catégorie Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here