Contrairement à la plupart de ses confrères, le Parc Polaire, parc animalier situé à la frontière Suisse dans le Parc naturel régional du Jura, n’ouvrira pas ses portes aux visiteurs en mai 2021. Il faudra attendre le 16 juin pour la réouverture. Un choix que nous explique Marion Humbert, qui travaille dans l’établissement.

Du Parc du chien polaire au Parc Polaire

L’histoire du Parc Polaire démarre en 1985 quand Claude et Gilles Malloire créent le parc du chien polaire et proposent la découverte des chiens de traîneau. En 2006, le concept évolue avec l’arrivée des herbivores. Le site est renommé Parc Polaire et devient un parc animalier.

Aujourd’hui, Gilles Malloire est toujours à la tête du parc qui compte une centaine d’individus et une dizaine d’espèces dont il est capacitaire parmi lesquelles des bisons, des chamois, des marmottes mais aussi des rennes, des yacks, des mouflons corses ou encore des troupeaux de cerfs, biches et daims.

Or, si les parcs animaliers sont autorisés à accueillir du public à partir du 19 mai, il faudra attendre le mercredi 16 juin pour aller visiter le Parc Polaire. Une « décision personnelle » comme nous l’explique Marion Humbert, et non imposée par la préfecture. Car avant chaque réouverture, les préfets doivent valider les plans sanitaires et donner leur feu vert.

Pourquoi ouvrir un mois après les autres parcs zoologiques ?

Le parc polaire sous la neige ©G2AMEDIA BELORAGE PROD

« C’est surtout lié au climat humide de ces derniers temps, le parc se situe en montagne et nous savons que nous avons déjà habituellement peu de monde à cette période. Si nous avions ouvert en mai, ça aurait été à perte. »

La petite structure compte trois salariés qui ne peuvent pas être en chômage partiel si le parc est ouvert. C’est donc pour préserver sa trésorerie et attendre les beaux jours que le Parc Polaire n’ouvrira que le 16 juin. L’an dernier déjà, il n’avait commencé à accueillir du public que le samedi 4 juillet.

Des visites guidées organisées toutes les 30 min

Le Parc Polaire organise des visites guidées, avec des départs toutes les 30 min à partir de 10h30 le matin et 14h l’après-midi, suivies d’une partie libre. Le quota du gouvernement autorise le parc à recevoir 50 personnes en même temps, il n’est donc pas nécessaire de réserver, sauf pour les groupes de plus de 20 personnes. « Nous avons beaucoup de visiteurs locaux pendant l’année, mais l’été et pendant les vacances scolaires, il y a aussi beaucoup de touristes et de visiteurs de passage. »

En tout, le Parc Polaire accueille environ 35 000 visiteurs par an.

Des chanceux qui, dès le 16 juin, pourront découvrir les premières naissances printanières : deux yacks, des bisonneaux et les 11 faons nés de la horde de 30 biches et cerfs qui vivent au Parc Polaire.

faon parc polaire
Les premières naissances sont arrivées au Parc Polaire. © Parc Polaire

D'autres articles de la catégorie Agenda

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here