Les hyènes tachetées arrivées en 2015 au Parc de Thoiry, dans les Yvelines, ont déjà agrandi la meute ! Mi-octobre, deux petits sont nés. Un événement encore rare en France pour cette espèce.
parc de Thoiry bébés hyènes
Les naissances en parc animalier sont toujours des événements, du petit suricate aux lionceaux, les soigneurs animaliers sont toujours heureux de voir que leurs pensionnaires ont des petits. Mais certaines naissances sortent du lot : de par leur histoire, comme le girafon né au zoo de la Flèche en août dernier, ou leur rareté, comme le zoo de Champrépus qui a fêté cette année la naissance de trois panthères de Perse. Celles des deux petites hyènes tachetées nées il y a une quinzaine de jours au Parc de Thoiry mêlent les deux à la fois.

En début d’année, Shenzi, une femelle arrivée gestante en décembre 2015 au parc français, a donné naissance à un premier petit en mars. Le petit n’a pas survécu à la mise en contact avec le reste du groupe. Mais surprise ! Moins d’un an plus tard (la gestation de cette espèce dure 110 jours), les soigneurs s’aperçoivent que la même femelle a pris anormalement du poids, un signe qui ne trompe généralement pas… Et en effet, mi-octobre, trois petits sont nés. La jeune maman a choisi un arbre de son enclos extérieur pour mettre bas. Très vite, l’un des bébés hyènes se révèle trop faible pour survivre et décède quelques heures plus tard. Les deux autres sont pour le moment en pleine forme. Leur maman les allaite et ce n’est seulement qu’à 9 mois qu’ils commenceront à se nourrir de viande. Le sevrage total n’aura lieu qu’autour des 16 mois.
famille hyènes thoiry

La maman et ses deux petits sont d’ores et déjà visibles des visiteurs grâce au tunnel transparent qui permet de s’immiscer dans l’enclos de la jeune meute.

D'autres articles de la catégorie Naissances

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here