Si la plupart des parcs animaliers choisissent le printemps et la saison estivale pour dévoiler leur nouveauté annuelle, Biotropica se démarque en présentant début décembre son tout nouvel espace : la pampa des tamanoirs ! Nous nous sommes entretenus avec Laetitia Lassalle, assistante zoologique.

De nouvelles espèces à la pampa des tamanoirs

Dans quelques jours, le public pourra découvrir à Biotropica sa toute dernière nouveauté : la pampa des tamanoirs. Cet espace sera dédié à la faune sud-américaine et présentera plusieurs nouvelles espèces inédites dans le parc zoologique normand. En tête de liste, celle dont la nouveauté tire son nom, des tamanoirs ou fourmiliers géants. « Nous formons un couple avec deux animaux venus d’Angleterre et de France. Pour le moment les tamanoirs seront seuls dans leur enclos mais selon les ententes et la cohabitation, ils pourront avoir accès au second enclos. »

Celui-ci a la particularité de posséder une volière dans laquelle cohabiteront des chouettes des terriers, des viscaches des plaines, des aras à gorge bleue et des conures soleil.

Biotropica devient ainsi le premier parc zoologique français à présenter des viscaches des plaines, des rongeurs sud-américains moins connus que les géants capybaras. « De la taille d’un gros chinchilla ou d’un petit chat », nous explique Laetitia Lassalle, ces animaux sont reconnaissables à leur tête de taille importante et barrée d’une large frange noire. Comme les chouettes des terriers, les viscaches vivent dans des refuges au sol ce qui permet une cohabitation sans crainte avec les aras et les conures qui occuperont les airs.

Chouette des terriers à Biotropica
Chouette des terriers à Biotropica.

Une année qui s’est plutôt bien passée malgré une ouverture tardive

« Comme nous sommes ouverts toute l’année, il n’y a pas de bon moment pour réaliser des travaux. Ceux de la pampa des tamanoirs ont débuté après l’été, dureront tout l’automne et devraient s’achever début décembre. » Voilà pour l’explication de ce timing étonnant qui vous donne une raison de plus pour vous rendre à Biotropica cet hiver !

Malgré une ouverture retardée au 19 mai à cause de la pandémie, « l’année s’est plutôt bien passée pour Biotropica » continue Laetitia Lassalle. « Après les multiples mesures de restrictions, les gens avaient envie de sortir. Nous avons eu des visiteurs dès l’ouverture et même si l’instauration du pass sanitaire nous a fait perdre des entrées, cela a permis aussi d’étaler la saison. »

En effet, en général le gros du flux estival se situe entre le 14 juillet et le 15 août mais cette année, il y a eu du monde jusqu’à fin août, le temps pour les familles de se faire vacciner.

Viscache des plaines à Biotropica
Viscache des plaines.

2022 chez Biotropica

Après des vacances de la Toussaint avec une bonne fréquentation, Biotropica aborde sereinement 2022. « Nous prévoyons des petites choses pour l’an prochain, par exemple nous voulons réaménager l’entrée de la serre. » Au niveau des naissances, le parc espère un petit coendou grâce à l’arrivée d’un nouveau mâle cet été. Suite à la mort du mâle Picasso, il rejoint les deux femelles déjà sur place, la mère et sa fille, la petite Guapa née en novembre 2018.

L’équipe espère aussi une naissance chez les tamanduas, les fourmiliers nains, qui ont déjà vécu une première expérience en tant que parents en 2018. D’autant plus que depuis, un deuxième couple a été formé.

Avec l’arrivée de ces nombreuses nouvelles espèces – varan de Komodo en 2018, musaraignes éléphants en 2019 – le parc a réalisé des changements ces dernières années. Il a par exemple modifié son entrée, auparavant directement dans la grande serre. Le visiteur démarre à présent sa visite par le parcours extérieur où est justement installée la future pampa des tamanoirs. « Les deux nouveaux enclos et la volière occupent l’ancienne partie traversante de la crique des manchots, qu’ils utilisaient très peu », nous décrit l’assistante zoologique de Biotropica.

D'autres articles de la catégorie Nouveautés

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here