C’est le zoo de Mulhouse lui-même qui a annoncé la grande nouvelle sur sa page Facebook, ce lundi 9 mars : Nanuq, la jeune ourse polaire âgée d’un peu plus de 3 ans, a trouvé un nouveau foyer. Et il se situe en France ! En effet, elle rejoindra avant l’été le Zoo de la Flèche, si les conditions liées à la crise sanitaire le permettent. En attendant, et parce que des tensions sont apparues avec sa mère, elle est partie en urgence rejoindre le CERZA en Normandie. Elle y restera jusqu’à ce que son enclos au Zoo de la Flèche soit prêt, les travaux ayant pris du retard en raison du confinement.

Nanuq sur le départ

« Nous venons d’obtenir la confirmation du coordinateur international des ours polaires », révèle le Parc zoologique et botanique de Mulhouse. Une heureuse nouvelle puisque ce dernier craignait de ne pas réussir à trouver de place à cette femelle, désormais en âge de voler de ses propres ailes.

Née le 7 novembre 2016, Nanuq devrait normalement avoir déjà quitté sa mère Sesi. Elle aurait dû partir fin 2019, mais son départ a finalement été reporté pour une raison simple : le coordinateur EEP qui gère l’espèce depuis Amsterdam ne trouvait pas de place pour une femelle de cet âge dans un autre parc animalier. D’après le directeur Brice Lefaux repris par nos confrères de L’Alsace, « trois autres jeunes ours de l’âge de Nanuq sont aussi à caser, et ce n’est pas simple ».

Bien que Nanuq s’entende très bien avec sa mère jusqu’à présent, Mulhouse espérait trouver une solution rapidement car des tensions sont récemment apparues entre les deux femelles et aussi pour permettre au mâle Vicks – quelque peu frustré par cette longue séparation – de retrouver Sesi. Si aucun accord n’avait été trouvé, le zoo envisageait de réunir Nanuq et ses deux parents. Mais il en sera finalement autrement.

Bientôt un couple reproducteur ?

Nanuq devrait partir ces prochains mois pour le Zoo de la Flèche, dans la Sarthe. Elle y retrouvera le mâle Taïko, désormais seul depuis la mort de sa compagne Katinka en juin 2018. En revanche, elle ne pourra pas s’accoupler avec lui, car les deux ours sont de la même famille.

« Pour satisfaire les besoins de l’animal et veiller au bien-être des individus concernés, le Zoo de La Flèche a offert la possibilité d’accueillir Nanuq pour une durée indéterminée. Notre objectif à moyen terme reste cependant la reproduction de cette espèce menacée : elle sera bien évidemment envisagée avec un nouveau mâle ou une nouvelle femelle, le travail de l’EEP étant de constituer le couple compatible qui perpétuera l’espèce », a déclaré de son côté le Zoo de la Flèche.

En attendant son arrivée au Zoo de la Flèche, le Zoo de Mulhouse a trouvé en urgence une place temporaire à Nanuq… au CERZA, en Normandie. Elle est partie le 9 avril et est arrivée sans encombre dans son nouveau foyer. Elle y restera jusqu’à ce que son enclos soit terminé au Zoo de la Flèche.

D'autres articles de la catégorie Nouveautés

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here