C’est avec une vidéo que les équipes de ce parc animalier picard ont annoncé la bonne nouvelle sur les réseaux sociaux : la naissance de deux bébés pandas roux !

Nés en juin

Sur les images, on peut voir leur mère Mei attraper les petits avec sa gueule pour mieux leur faire un brin de toilette. Les deux petits pandas ont déjà bien grandi, depuis leur naissance le 11 juin dernier.

A ce moment-là et durant les premières semaines de leur vie, ils étaient encore trop fragiles pour s’aventurer à l’extérieur. Alors, ils sont restés bien à l’abri, près de leur mère qui a pris soin d’eux.

Ce n’est que le 6 septembre que les bébés pandas roux ont été présentés officiellement au public. Soit près de trois mois après avoir vu le jour. Mais les petits semblent encore timides et « il faudra sans doute être patient avant d’avoir la chance d’apercevoir leur frimousse« , avertit le Zoo d’Amiens.

Fin du suspense

Quelques jours avant cette annonce, le Zoo d’Amiens avait fait durer le suspense en annonçant sur les réseaux sociaux « une bonne nouvelle » à venir. Cette annonce s’accompagnait de la photographie d’une échographie bien mystérieuse…

Il n’en fallait pas plus pour lancer les paris. De nombreux internautes ont commenté, tentant de deviner de quel animal il pouvait s’agir. Tigre, otarie, zèbre… Finalement, plusieurs d’entre eux ont fini par trouver la bonne réponse : il s’agissait bien d’une échographie de Mei, la femelle panda roux !

Examinés par un vétérinaire, les petits ont pu être sexés. Ce sont un mâle et une femelle ! Le Zoo d’Amiens propose aux internautes de leur trouver un nom, via sa page Facebook. Pour la femelle, on a le choix entre Surya, qui veut dire « soleil en népalais », et Yuxi, du nom d’une ville du sud de la Chine. Quant au mâle, ce sera soit Khusi, « bonheur » en népalais, soit Yamzho du nom d’un lac sacré au Tibet.

Le panda roux dans la nature

Originaire des forêts humides de l’Himalaya, ce petit panda se nourrit principalement de bambou, comme son quasi-homonyme le panda géant. S’il est plutôt répandu dans les parcs animaliers du monde entier, le panda roux est revanche en voie de disparition dans son milieu naturel.

Plusieurs menaces pèsent en effet sur l’espèce, qui est désormais classée « en danger » d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). A commencer par la déforestation de son habitat. Le bois coupé est utilisé par les locaux pour se chauffer et cuisiner, et le bambou est collecté par les éleveurs pour faire du fourrage à donner à leurs bêtes.

Le braconnage est également une menace sérieuse. Les adultes sont prisés pour leur viande et leur fourrure tandis que les petits peuvent se retrouver vendus comme animaux de compagnie.

Enfin, le panda roux est une espèce très sensible aux perturbations. Tout déséquilibre dans son environnement peut freiner sa reproduction naturelle. Et puis, cet animal est également touché par la maladie de Carré, une pathologie qui se transmet beaucoup par les chiens domestiques qui vivent à proximité du milieu naturel du panda roux, et peut s’avérer mortelle.

D'autres articles de la catégorie Naissances

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here