C’est lors d’un direct live sur sa page Facebook le mercredi 2 décembre que le parc a annoncé l’heureuse nouvelle. Un hippopotame est né le 25 octobre dernier au Zoo African Safari près de Toulouse ! Presque cinq mois après la naissance de Gloria au ZooParc de Beauval, c’est à nouveau une petite femelle qui est venue au monde.

Quatre ans après Tchéco, la naissance d’une femelle hippopotame

Légère, la femelle hippopotame de la réserve zoologique de Plaisance-du-Touch, a donné naissance à Nihahsah après huit mois de gestation. Ce prénom a été choisi par Ludovic, le soigneur animalier du couple d’hippopotames du Zoo African Safari. Il signifie « princesse noire » en swahili, explique le parc zoologique.

Il s’agit du deuxième petit du couple d’hippopotames du Zoo African Safari Pipo et Légère, après la naissance de Tchéco il y a presque quatre ans jour pour jour. Le mâle, né le 28 octobre 2016, vit désormais au Zoo de Prague où il a rejoint le 19 novembre 2019 un groupe de femelles.

Première sortie au printemps prochain

Depuis la naissance, mère et fille sont séparées de Pipo, le papa, une précaution habituelle dans les parcs animaliers lors de naissance d’hippopotames. Le parc animalier pense pouvoir organiser la rencontre entre le père et sa fille et une première sortie extérieure pour Nihahsah en avril 2021. La femelle aura alors pris suffisamment de poids pour évoluer sans risque aux côtés du mâle et de sa mère. Sans compter que les températures des prochaines semaines ne sont pas adaptées à la jeune femelle. Car si Beauval n’a attendu que 15 jours pour sortir Gloria en enclos extérieur, c’est tout simplement qu’elle est née aux beaux jours, début juin, tandis qu’au Zoo African Safari, c’est l’hiver qui arrive !

En attendant, maman et bébé profitent de leur loge intérieure avec un bassin d’eau chauffé accessible toute la journée.

« Légère, la maman, est surveillée par les équipes ce qui permet d’adapter les rations si besoin. La femelle bénéficie d’ailleurs d’une alimentation plus riche et de vitamines. Elle est en tout cas en pleine forme », nous confirme Coralie Scozzaro, chargée de communication du parc.

Le décès d’Onduri encore dans toutes les têtes

Cette naissance est survenue un mois avant le décès d’une girafe gestante. Hasard de la vie, Ludovic, le soigneur animalier qui a donné son nom à la nouvelle petite femelle hippopotame est aussi le soigneur des girafes du Zoo African Safari. Et parmi elles, il y avait Onduri, qui aurait dû également donner naissance à une petite femelle.

Malheureusement, Onduri est décédée subitement fin novembre sans cause apparente. Un ascenseur émotionnel pour les soigneurs du parc animalier et notamment Ludovic qui reste philosophe :

« On sait dans notre métier que la vie et la mort sont liées. Des animaux arrivent, d’autres partent, c’est comme ça ! Il faut avancer, les autres animaux du secteur ont aussi besoin de nos soins. Le décès d’Onduri a été aussi triste et choquant que la naissance de Nihahsah a été joyeuse et émouvante ! J’ai peu d’animaux sur mon secteur comparé aux autres, et il est plus facile de prendre le temps et créer du lien avec chacun d’eux. Alors évidemment, quand un événement arrive sur l’un d’eux, je suis touché. Heureusement, j’ai beaucoup plus de chance de rire que de pleurer, avec notamment les naissances des nyalas, leur évolution, leurs premières sorties, le travail avec les éléphants… Tout est passionnant. Et puis maintenant Nihahsah, un vrai rayon de soleil. C’est une grande joie de suivre son évolution. Onduri n’est plus là, mais elle reste toujours dans un coin de ma tête, et le temps fera son œuvre. »

D'autres articles de la catégorie Naissances

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here