Les jeunes félins sont arrivés le 28 novembre. Avec une troisième femelle, ils devaient former un groupe reproducteur au sein du Cratère des carnivores, le nouvel espace du zoo de Doué-la-Fontaine. Mais à la mi-décembre, tout ne s’est pas passé comme prévu.

La tristesse est immense au Bioparc, alors que le parc ouvrira bientôt ses portes pour les vacances de Noël, à partir du samedi 21 décembre. Il y a quelques jours, le jeune lion arrivé en même temps que trois femelles a tué deux d’entre elles. Parce qu’elles refusaient de se soumettre, il les a violemment attaquées, les blessant mortellement.

Mises en contact progressives

Pourtant, les équipes du Bioparc ont pris toutes les précautions d’usage lorsqu’il s’agit de mettre en contact de nouveaux individus. Les trois femelles – Esma née au Zoo de Plzen en République tchèque, et les sœurs Amani et Koningin, du Zoo de Copenhague – ont d’abord fait connaissance dans leur bâtiment.

Le mâle Baz, arrivé depuis le Parc des Félins le 28 novembre, est quant à lui resté de son côté dans un premier temps. Seuls des contacts visuels ont été possibles entre lui et les trois lionnes, afin que chacun commence à se familiariser l’un à l’autre.

Une semaine sans incident

Baz, lion mâle du Bioparc
Baz, le lion mâle du Cratère des carnivores, au Bioparc.

Après plusieurs jours d’acclimatation, les quatre individus ont pu se rencontrer au sein de leur nouvel enclos d’une superficie d’un hectare. « Le 6 décembre, le groupe a eu accès à son parc extérieur, raconte en effet le Bioparc. Les premiers jours se sont bien passés, chaque individu découvrant son nouvel espace et développant des liens sociaux. »

Confiant, le parc zoologique a même donné des nouvelles encourageantes sur son compte Facebook, le 9 décembre. « Vendredi, nous avons mis en contact nos nouveaux lions […] et le groupe semble s’entendre pour le mieux ! […] C’est Esma qui est partie la première à la découverte des lieux, suivie de près par Amani et Koningin. Après quelques jours d’hésitation, Baz commence quant à lui à explorer son nouveau territoire », écrit-il.

Un accident imprévisible

Lionnes du Bioparc
Les trois lionnes qui devaient rejoindre le Cratères des carnivores.

Au total, les quatre lions ont donc cohabité pendant 7 jours sans qu’aucun événement ne vienne alerter les soigneurs animaliers. Jusqu’à ce que se produise le pire.

Alors que Baz commençait à prendre possession de son territoire, il a défié les deux sœurs Amani et Koningin, mais elles ont refusé de faire acte de soumission. « Il les a alors attaquées et blessées mortellement », poursuit le Bioparc.

La troisième femelle, Esma, va quant à elle bien. « Toute l’équipe du parc est attristée par la mort de ces jeunes femelles. La constitution d’un groupe de lions est toujours un moment à risque entre individus. Il est courant que ce genre d’affrontements ait lieu à l’état sauvage comme en parc animalier. Cet évènement démontre la détermination dont ces puissants carnivores sont capables pour établir leur dominance », ajoute le Zoo de Doué-la-Fontaine.

La présentation du Cratère des carnivores maintenue

Après ce terrible événement, les choses reprennent leurs cours au Bioparc. La présentation de la nouvelle zone, le Cratère des carnivores, est maintenue : le public pourra découvrir cet espace inédit à partir du 21 décembre, à l’occasion de l’ouverture exceptionnelle pendant les fêtes de Noël.

Dans l’enclos des lions, ils pourront découvrir Baz en compagnie d’Esma, qui ont désormais pris possession de leur nouveau territoire.

« En cas de reproduction, le couple protégera les petits jusqu’à leur maturité sexuelle. Les mâles arrivant à l’âge adulte devront alors quitter le groupe pour créer leur propre descendance », précise le Bioparc.

D'autres articles de la catégorie Décès

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here