EDIT : Le lundi 2 novembre, nous apprenons que le Tribunal administratif de Toulouse a suspendu l’arrêté du 22 octobre dernier, dans lequel la préfète du Tarn ordonnait la fermeture immédiate du parc zoologique des Trois Vallées. Pourquoi ? Parce que l’Etat n’a pas respecté la procédure qui veut qu’une mise en demeure préalable soit envoyée aux exploitants du parc avant de suspendre son activité. Par ailleurs, le tribunal précise que « le risque allégué pour les visiteurs du parc n’est pas établi« . En effet, le rapport d’inspection du 19 octobre 2020 ayant conduit la Préfète a fermer immédiatement le parc n’a – selon le tribunal – « pas été communiqué aux sociétés exploitantes, et de manière incomplète lors de l’audience ».

Ce 23 octobre 2020, le Zoo Parc des félins les 3 vallées a été sommé de fermer ses portes par un arrêté préfectoral. La ministre Barbara Pompili, qui a récemment pris des dispositions sur les conditions de vie des animaux en captivité, aurait elle-même demandé cette fermeture « Je n’aurai pas de tolérance : lorsqu’on accueille des animaux sauvages, on respecte les règles. »

Fermeture immédiate du Zoo des 3 vallées, ce que l’on sait

Le parc animalier de Montredon-Labessonnié, dans le Tarn, n’ouvrira pas ses portes aujourd’hui. Corinne Vignon, députée de Haute-Garonne, aurait alerté il y a quelques jours la ministre de la Transition écologique sur les conditions sanitaires des animaux du parc. Barbara Pompili, a à son tour demandé la fermeture immédiate de l’établissement à la préfète du Tarn. Ce vendredi matin, la ministre a posté sur les réseaux sociaux l’information, accompagnée de trois photos sans auteur.

Les deux élues reprochent au Zoo Parc des félins les 3 vallées des manquements majeurs mettant en danger les animaux comme le personnel et le public, mais également de ne pas remplir son rôle de pédagogie et de sensibilisation du grand public.

« Suite à de nombreux signalements, un contrôle inopiné a eu lieu le 19 octobre dernier au sein du Parc animalier de Montredon-Labessionnié. Ce contrôle a confirmé que des manquements majeurs au sein de l’établissement mettaient en danger les animaux, mais également le personnel et les visiteurs de ce site. Par ailleurs, les objectifs d’information et de pédagogie du public ne sont pas remplis.

La ministre a donc demandé à la Préfète du Tarn de prendre les mesures nécessaires à la fermeture définitive du parc animalier concerné. Le propriétaire a désormais 1 mois pour transférer les animaux dans des établissements habilités et fonctionnant correctement. » (extrait du communiqué de presse du ministère de la transition écologique)

Interrogée par Zooactu, une source proche du parc a affirmé que si les animaux étaient dans un état de maigreur avancé, la faute ne serait pas au manque de moyen financier mais au détournement d’une partie de la nourriture destinée aux félins notamment. En effet, selon nos informations, des membres de l’équipe n’auraient pas hésiter à se servir dans les réfrigérateurs du parc pour nourrir leur propre famille. En conséquence de quoi des cervidés du parc auraient été abattus pour nourrir certains pensionnaires.

Sur Google, des internautes ont alerté sur les conditions de vie dans ce parc que nous n’avons pas visité pour notre part.

commentaire zoo des 3 vallées
Commentaire extrait des avis Google sur le zoo des 3 Vallées.

La réaction de Sauveur Ferrara

« Ce jour, je reçois de la gendarmerie un arrêté préfectoral de fermeture du Zoo parc des félins les 3 vallées de Montredon-Labessonnié, avec obligation de transférer les animaux dans une autre structure. » c’est ainsi que débute le communiqué de presse publié ce vendredi 23 octobre par Sauveur Ferrara sur le site internet de son parc animalier.

Le pédopsychiatre fait souvent parler de lui ces dernières années dans le monde des parcs animaliers puisqu’il était également propriétaire du Zoo de Pont-Scorff, acheté en 2017 et vendu en décembre 2019 à Rewild. Pour Sauveur Ferrara les deux faits sont d’ailleurs liés :

« Je tiens à informer le public des difficultés que je rencontre depuis la cession du zoo de Pont-Scorff à l’association REWILD. Dès la cession, des directeurs de parcs zoologiques m’ont exprimé leur mécontentement par téléphone à l’égard de la nature et au projet de cette association. Depuis le début de l’hiver 2019/2020, avec un paroxysme durant l’été 2020, le zoo parc des félins les trois vallées de Montredon a été victime d’une campagne de dénigrement concertée, en particulier sur les réseaux sociaux. »

Le propriétaire du Zoo des 3 vallées s’en prend ensuite à Patrick Violas, fondateur de la Tanière Zoo Refuge, qu’il décrit comme « un homme d’affaires » qui, sous couvert de vouloir sauver les animaux saisis, ou issus de laboratoire ou de cirque, aurait en fait pour but « de pratiquer une activité zoologique lucrative pour permettre de rentabiliser un refuge et équilibrer ses comptes. »

Des propos qui devraient faire réagir le principal intéressé.

Sauveur Ferrara et les parcs animaliers

Dans sa communication, Barbara Pompili ne laisse pas de seconde chance au propriétaire du zoo de Montredon-Labessonnié et parle de « fermeture définitive ». Mais Sauveur Ferrara n’en est pas à sa première mésaventure avec les parcs animaliers. Celui qu’on a appelé un temps le « zorro des zoos » – parce qu’il rachetait des parcs animaliers en mauvaise posture pour les sauver – est pourtant un homme fort mystérieux aux yeux du grand public. Un membre du forum « les Zoos dans le monde » le définit ainsi : « Cet homme est une vraie énigme pour les passionnés de parcs zoologiques, et certainement aussi pour ceux qui suivent de près les parcs qu’il gère. »

A notre connaissance, Sauveur Ferrara a géré jusqu’ici trois parcs animaliers : le zoo des 3 vallées (Tarn), le parc zoologique du Bois d’Attilly (Seine-et-Marne) et le zoo de Pont-Scorff (Morbihan). Si ce dernier a depuis été vendu et que des révélations ont été faites par Rewild sur les irrégularités de la gestion de ce parc par leur prédécesseur, M. Ferrara est toujours propriétaire des deux autres établissements.

En 2016, le début de saison du zoo des 3 vallées était retardé par les services vétérinaires de la préfecture du Tarn faute de capacitaire animalier et du respect de certains critères de sécurité. « Nous n’avons toujours pas trouvé de capacitaire animalier, nous avons des capacitaires partiels » expliquait alors Sauveur Ferrara. 4 ans plus tard, le même reproche a valu à l’ancien Zoo du Pont-Scorff une mise en demeure de la DDPP.

La même année, en février 2016, Sauveur Ferrara rachetait le parc zoologique du Bois d’Attilly – alors en liquidation judiciaire – suite à la condamnation des anciens propriétaires à des amendes dont une pour mauvais traitement. A ce jour, il en est toujours propriétaire mais c’est le Dr Jean-Marc Charpentier, vétérinaire, qui dirige au quotidien le Zoo du bois d’Attilly.

D'autres articles de la catégorie Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here