Au Zoo de la Flèche, le départ de l’ours polaire emblématique a marqué les esprits. Le moment douloureux a été immortalisé par les équipes d’Une Saison au Zoo, dont les épisodes ont été diffusés cet hiver, et a suscité une vague de contestations sur les réseaux sociaux.

Les arrivées et les départs d’animaux sont le lot quotidien des parcs animaliers. En particulier les espèces concernées par un programme européen d’élevage (EEP), comme c’est le cas pour l’ours polaire. Récemment, le départ d’un ours particulièrement célèbre a enflammé la Toile. Taïko, que tous les fans d’Une Saison au Zoo connaissent depuis des années, a quitté le Zoo de la Flèche pour rejoindre temporairement Budapest, avant de partir ensuite vers un parc hors Europe. Une décision qui a eu du mal à passer pour certains, et qui a soulevé bon nombre de questions. Eléments de réponse avec Cyril Hue, vétérinaire au Zoo de la Flèche et Marina Galeshchuk, coordinatrice EEP du programme ours polaire (Zoo de Moscou).

Pourquoi Taïko est-il parti ?

Le départ de Taïko n’est pas une décision prise directement par le Zoo de la Flèche. Ce dernier a décidé de s’engager dans la reproduction des ours polaires et investi dans les infrastructures adéquates avec la création de « Terre des ours polaires », le nouvel espace du Zoo de la Flèche, sorti de terre au cours de l’été 2020.

Problème : « Taïko est un ours issu d’une lignée déjà très représentée en Europe. S’il veut pouvoir un jour se reproduire, il doit quitter le Zoo de la Flèche. Quant à nous, en tant que parc zoologique, il est de notre devoir de favoriser le développement d’une autre lignée. C’est la raison pour laquelle nous avons accueilli une femelle, Quintana, et un nouveau mâle, Aron », explique Cyril Hue.

Les téléspectateurs d’Une Saison au Zoo ont pu le voir, personne au Zoo de la Flèche ne s’est réjoui de cette nouvelle. Et les larmes de Bérénice, sa soigneuse depuis de longues années, l’ont prouvé. « Cela a été très dur pour ses soigneurs, confirme Cyril Hue. Mais si nous avons quand même accepté cette recommandation de l’EEP, c’est que nous avions de bonnes raisons et qui n’étaient pas économiques, comme certains ont pu l’insinuer. »

Le comité d’espèce pour les ours polaires a donc décidé de faire partir Taïko pour Budapest, en attendant son transfert dans une autre région du monde, où il pourra enfin se reproduire. En parallèle au Zoo de la Flèche, le couple Quintana-Aron peut commencer à se former tout doucement.

Le départ de Taïko était-il évitable ?

Dans l’absolu, oui. Pour le Zoo de la Flèche, garder un individu aussi emblématique aurait même évité au parc de se retrouver sous le feu des critiques de certains téléspectateurs, comme le souligne Cyril Hue : « Il aurait été tellement plus facile de garder Taïko. Mais à quel prix ? Soit il serait resté seul toute sa vie puisqu’il ne pouvait pas se reproduire, soit on aurait pu le mettre en compagnie d’Aron mais cela comporte un risque de placer ensemble deux ours avec un tel écart d’âge. Et alors, on aurait pu avoir un scénario catastrophe… Dans tous les cas, pour Quintana qui est âgée de 4 ans, il faut un partenaire à peu près du même âge pour espérer que le couple fonctionne, donc cela ne colle pas avec Taïko qui a 10 ans. Lorsqu’on met tous ces arguments bout à bout, on se rend compte que cette solution était la bonne pour Taïko. »

Si les ours polaires sont des animaux solitaires dans la nature, il faut savoir que les mâles sont plus sociables que les femelles, et ils apprécient d’avoir un compagnon de lutte avec qui chahuter. Justement, Taïko fera la connaissance d’un autre mâle de son âge à Budapest. « L’idée, c’est de créer une paire et, lorsque viendra le moment de les faire partir, de les transférer ensemble », explique Marina Galeshchuk, la coordinatrice du programme EEP.

« La reproduction est un besoin atavique [autrement dit héréditaire, NDLR] chez l’ours polaire, rappelle Cyril Hue. Cela fait partie de sa biologie, c’est donc extrêmement important, si nous avons l’opportunité de donner cette chance à Taïko, de la saisir. D’autres individus n’auront pas cette occasion, car les parcs animaliers européens restent limités dans les capacités d’accueil. Impossible pour eux de faire de la reproduction à tout va, en dehors d’un plan d’élevage réfléchi. »

Son bien-être est-il menacé à Budapest ?

Ours polaires au Zoo de Budapest
Ours polaires au Zoo de Budapest lors de notre visite en janvier 2020.

C’est l’inquiétude majeure de bon nombre de personnes qui ont dénoncé le départ de Taïko : son bien-être n’aurait pas été pris en compte. « Attention à ne pas faire de procès d’intention au Zoo de Budapest, alerte Cyril Hue. Il faut savoir que l’établissement a des soigneurs très compétents qui s’occupent bien des animaux ainsi qu’un programme d’enrichissements. Et puis, les ours polaires sont des animaux qui aiment la nouveauté et explorer de nouveaux environnements. Si déplacer un animal relevait vraiment de la maltraitance, bien entendu que nous y réfléchirions à deux fois. »

L’enclos des ours polaires de Budapest, visité par Zooactu en janvier 2020, ne présente cependant pas les mêmes avantages que celui plus végétalisé du Zoo de la Flèche. Le béton y est omniprésent. « Nous sommes tous conscients que cet enclos est de conception plus traditionnelle, reconnaît Marina Galeshchuk. Mais un agrandissement est prévu et nous espérons que cela se fera le plus rapidement possible. Il faut savoir que plusieurs nouveaux enclos devaient être opérationnels en 2020 et 2021 pour recevoir des ours polaires dans le cadre du programme EEP, mais la plupart – sinon tous – ont été retardés en raison de la crise sanitaire»

Que va devenir Taïko après la Hongrie ?

A ce sujet, aucune information officielle n’a encore été annoncée. Impossible de savoir si le comité d’espèce a déjà identifié un zoo dans lequel envoyer Taïko en vue de devenir un mâle reproducteur. Mais étant donné que la lignée de Taïko est sur-représentée en Europe, ce sera a priori dans une autre région du monde comme l’Asie ou l’Australie.

« Un transfert en Amérique du Nord, et notamment aux Etats-Unis, paraît compliqué en l’état actuel des choses, reprend le vétérinaire du Zoo de la Flèche. En effet, le pays applique le Marine Mammals Protection Act, dont dépendent aussi les ours polaires. Cette réglementation interdit les échanges d’individus, y compris entre les Etats-Unis et son voisin direct le Canada. Alors, à moins que la règle évolue, Taïko ne devrait pas partir dans cette région. »

En attendant, il semble s’être fait à sa nouvelle vie à Budapest. Cyril et les soigneurs du Zoo de la Flèche ont du mal à avoir de ses nouvelles directement, en raison de la pandémie, mais la coordinatrice EEP est, elle, en contact avec la Hongrie. « Taïko va bien », rassure-t-elle.

En novembre dernier, Budapest a publié sur sa page Facebook une vidéo de lui en train de plonger dans son tout nouveau bassin. Ces images ont rapidement conquis les Hongrois ainsi que les médias nationaux. Début février 2021, le Zoo de Budapest écrit : « Taïko est devenu le chouchou du public, même si à cause du Covid, nous ne pouvons vous le présenter que sur Internet ». Star un jour, star toujours.

D'autres articles de la catégorie Nouveautés

15 Commentaires

  1. c est triste que taiko soit parti il etait tres bien au zoo de la fleche je ne pense pas que les soigneurs du zoo de Budapest soit aussi competent que ceux de la fleche il doit etre malheureux je ne regarde meme plus le reportage de la tele ca ne m interesse plus

  2. Moi non plus je ne regarde plus le zoo à la télé et je n’irai plus au zoo de la flèche
    Taiko va pouvoir devenir un mâle reproducteur et donc il va être trimbalé d’un zoo à l’autre pour faire l’amour quelques fois dans sa vie je pense que Taiko aurait préféré rester au zoo de la flèche et je pense que Cyril le vétérinaire comme il l’a dit dans l’émission pour lui c’est le top et le but de toute une vie de veto de réussir à avoir des bébés ours, donc ils n’étaient pas obligés de laisser partir Taiko mais je pense que Cyril a fait basculer la balance pour que Taiko parte. J’ai toujours été anti zoo mais les émissions sur le zoo de la flèche m’avait fait avoir confiance en ce zoo je me suis trompée tout les zoos sont pareils je ne regarderai plus ces émissions et je n’y mettrai plus un pied et je serai le reste de ma vie contre les zoos
    C’est l’ambition de Cyril qui a fait accepter le départ de Taiko
    Et il y aura toujours quelqu’un dans un zoo qui pensera plus à son ambition qu’au bien être d’un animal
    Je me suis fait avoir mais le départ de Taiko je n’oublierai jamais

    • Vous ne comprenez et ne comprendrez jamais rien, inutile d’en faire un pataquès.
      Tout ce qui vous importe c’est votre ressenti, en bon égoïste …
      Et vous avez raison, ne regardez plus ces émissions, ne visitez pas ce zoo, ça évitera à tout le monde de subir vos commentaires imbéciles.
      Merci

      • en reponse a votre pataques comme vous dites je ne suis pas egoiste du tout je pense simplement au bien etre de taiko je l ai vu partir dans le camion je vous assure que j ai eu mal pour lui par contre pour vous c est normal au bout de 7 ans on l evince
        c est vrai pour cyril il etait content de recevoir d autres ours polaire pour sa reproduction voila encore un commentaire imbécile comme vous dites

    • A y réfléchir, les fontes de glaces existent de plus en plus, et donc les ours polaire sont réellement menacés donc sauvé cet espèce est crucial je pense, et taiko n’est pas le seul à quitté le zoo, leurs but 1er s’est de sauver les espèces d’animaux le zoo, car à l’état sauvage ils sont en danger…

  3. Il semble s’être acclimaté à Budapest ???? La belle affaire puisqu’il n’y restera pas ! C’est hallucinant comme on peut déplacer des animaux, des êtres vivants donc pourvus de sensibilité et d’émotions, comme s’il s’agissait de vulgaires paquets! Après on critiquera les gens qui abandonnent leur animal à la SPA, n’est-ce pas là un abandon, un traumatisme que l’on fait subir à cet animal qui s’était habitué à ses soigneurs, à son lieu de vie? Et on va recommencer lorsqu’il se sera « acclimaté » à Budapest? J’ai beaucoup de mal avec toutes les excuses bidons qu’on nous balance, voir un animal est heureux n’est-ce pas ce qui compte le plus? Apparemment non….

    • Je suis en plein accord avec vous, je n’ai pas compris le départ de taiko, alors qu’il commençait à profiter de son 5 étoiles. Son départ m’a fait pleurer car il est entré dans « cette caisse » parce qu’il avait confiance… les soigneurs n’auraient pas dû être fiers d’eux, bien au contraire honte à eux. De ce jour je n’ai plus jamais regardé cette émission.

  4. J’ai beaucoup de peine de l’avoir vu partir au bout de 7 ans. Je pense qu’il à du avoir du mal à s’adapter car c’est un ours adulte et non un adolescent. Ce qui m’à le plus choquée, c’est qu’il n’à meme pas eu droit à un fourgon mais une vulgaire remorque , ça devait etre confortable d’etre balladé dans ce matériel miteux. Et la seule personne à avoir du chagrin , c’est Amandine, pour tous les autres la seule chose qui comptait, c’était de le faire entrer dans la cage. Je suppose que les enjeux ne sont pas seulement la reproduction, mais un aspect pécunier et une certaine notoriété comme dans d’autres parcs animaliers. Bonne route TAIKO.

  5. J’ai longtemps été contre les zoos ou parcs animaliers, jusqu’à ce que je regarde « une saison au zoo » où le bien-être de l’animal semblait être pris en compte. Quelle déception lorsque j’ai vu Taïko partir vers un zoo de transit qui rappelle les zoos d’antan où le bien-être des animaux n’était pas pris en considération. Le but de ce départ est la REPRODUCTION, mais à quel prix !! J’espère qu’un parc animalier digne de ce nom pourra très prochainement accueillir cet ours polaire qui mérite bien mieux.
    A noter qu’après, mon attrait pour l’émission et pour le zoo de la Flèche a chuté d’un coup.
    Une petite pensée pour Amandine qui semblait être la seule affectée par ce départ.

  6. Je suis super déçue que l’on ait envoyé Taiko ce n est pas humain on joue encore avec ces pauvres animaux qui ne demandent rien .
    Je pleure de savoir que cette pauvre bête va encore servir de cobaye quelle honte pour nous les hommes .
    Je ne vois pas pourquoi on a fait venir Quintana je pensais qu elle était venue pour faire des bébés avec Taiko .
    Vraiment hyper déçue

  7. Je pense très souvent à toi TAÏKO.
    Tu n’as rien demandé à personne et après toutes ces années où tu as donné ta confiance LES YEUX FERMÉS, voilà que l’on se débarrasse de TOI, TAÏKO, comme un VULGAIRE OBJET ENCOMBRANT.
    Pour faire de la reproduction, laisser moi rire !
    D’abord, on fait venir une JEUNE FEMELLE de 4 ans pour de la reproduction (avec toi, je suppose, car il n’y a que toi au zoo de la flèche).
    Ensuite, on se rend compte que tu es trop VIEUX pour la DEMOISELLE(et dire que des PROFESSIONNELS ont durement ÉTUDIÉ sur ton DOSSIER pour arriver À ÇA.)
    Et pour finir, l’arrivée de TON REMPLAÇANT.
    Et voilà que tu es de trop.
    Il faut se DÉBARRASSER DE TOI, alors on dira que tu es trop Vieux.
    MAIS ÇA, PERSONNE NE L’AVAIT VU AVANT ?

    Il faut arrêter de nous prendre pour des IMBÉCILES et penser que l’on va TOUT CROIRE !
    AH NON
    Vous soyez VOS SUJETS ANIMALIERS pour faire de la TV et GAGNER DU FRIC.
    MAIS LES ANIMAUX (1 de perdu 10.de retrouvés).
    J’ai une pensée pour AMANDINE qui était là seule à avoir une pensée sincère pour LA BELLE PERSONNE QUE TAÏKO QUI VOUS À CERTAINEMENT BIEN AIDÉ À AVANCER DANS VOTRE ZOO.
    J’aimerais savoir où il est vraiment AUJOURD’HUI et je serai vraiment heureuse que vous vous DEMENEZ POUR LE BONHEUR DE TAÏKO et que VOUS FASSIEZ LE NÉCESSAIRE POUR LE RAPATRIÉ AU MINIMUM EN FRANCE, LE PAYS QUI A EXPLOITER ÇA NOTORIÉTÉ.

  8. Je n’irai plus dans ce zoo je suis hyper déçue j’ai tant de chagrin pour plusieurs animaux Taiko quel moche enclos et minuscule c’est inhumain puis maintenant Boubou non je n’admets pas et beaucoup de chagrin pour JABU ET BABETH ILS SONT AUSSI PARTIS AU PARADIS DES ANIMAUX OUPS J’OUBLIE DAKOTA JE SUIS de Bruxelles mais je ne viendrais plu dans votre zoo et je ne regarderai plus vos saisons beaucoup trop triste votre zoo

  9. La quantité d’âneries que l’on lit dans ces commentaires dépasse mon imagination !!!
    Mais bien sûr … Budapest … c’est forcément un pays sous-développé puisque ce n’est pas en France; les soigneurs sont forcément incompétents puisqu’ils ne sont pas français. L’enclos est forcément mal fait, la nourriture infecte, l’eau croupie, les soigneurs méchants … puisque ce n’est pas en France. Qui connat le zoo de La Flèche ? Personne en dehors des gens qui regardent F4 et malgré cette aura médiatique c’est 400000 visiteurs. Le zoo de Budapest est un des plus vieux du monde. et de ce fait mondialement connu (comme celui de Berlin) et plus d’un million de visiteurs (forcément sous développés) sans aucun succès médiatique.
    Arretons de croire que tout ce qui est en France est forcément mieux qu’ailleurs !
    Si Cyril ne pensait qu’à sa carrière il serait véto de ville à soigner des chats et des yorks et il roulerait en Porsche ! Ce qui m’étonnerait fort dans l’état actuel !
    Quant à cet anthropocentrisme qui s’imagine qu’un animal pense et réagit comme un humain… c’est affligeant. Non ! un animal se fiche des droits de l’homme ! il pense en animal ! et sa vie c’est se reproduire se nourrir et s’amuser … c’est comme ça ! Il ne vit pas pour défendre la démocratie !
    Oui , il a des sentiments pour ses maîtres ou ses soigneurs mais de quelle nature sont-ils ? On ne le saura que le jour ou ils parlerons. Une chose est certaine … ils ne ressentent PAS comme nous.
    Surtout ne regardez plus l’émission et n’allez plus dans les parcs ! Ca nous évitera de lire des commentaires aussi stupides et dénués du moindre bon sens. Organisez donc une manif pour exiger des tigres qu’ils deviennent vegan parce qu’ils font souffrir les gazelles ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here