Le Bioparc de Doué-la-Fontaine a fièrement fait savoir ce jeudi 20 octobre que Tisa, sa femelle rhinocéros noir, attend un petit. La naissance devrait avoir lieu à l’été 2017 et constituera un événement sans précédent pour les parcs zoologiques français.

rhinoceros bioparc doué la fontaine

Tisa, rhinocéros noir, enceinte de quatre mois

L’échographie s’est déroulée le 23 septembre dernier. Menée par un vétérinaire spécialiste du Leibniz Institute for Zoo and Wildlife Research, un indépendant français et deux salariés du Bioparc, elle aura duré une vingtaine de minutes. Les images sont formelles : Tisa, rhinocéros noir présente depuis 2008 au Bioparc de Doué-la-Fontaine, attend un petit ! Âgée de vingt ans, cette femelle n’avait jusqu’à aujourd’hui connu qu’une seule gestation, qui avait malheureusement été interrompue. Si Tisa parvient au terme des quinze mois de grossesse, elle mettra donc au monde son premier petit. Le foetus ayant probablement été conçu en juin dernier lors d’un accouplement avec Kata-Kata, le mâle du Bioparc, la naissance est pour le moment programmée pour août ou septembre 2017 ; des prises de sang permettront aux équipes de soigneurs de préciser cette estimation dans les prochains mois. En attendant que la date soit connue avec davantage de fiabilité, le Bioparc de Doué-la-Fontaine a mis en ligne les images de l’échographie pour tenir en haleine son public !

Bien que le parc du Maine-et-Loire rappelle que la gestation est pour le moment « fragile », l’événement est considérable pour deux raisons : d’une part, aucun rhinocéros noir n’a jamais vu le jour dans un parc zoologique français et, surtout, les rhinocéros noirs sont en danger critique d’extinction. Alors qu’une centaine de milliers évoluaient au milieu du XXème siècle sur le continent africain, il n’en resterait aujourd’hui que 5 000. Chaque naissance doit donc être considérée comme une chance de survie supplémentaire pour l’ensemble de l’espèce.

D'autres articles de la catégorie Naissances

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here