Ils seraient presque passés inaperçus, éclipsées par les naissances de cinq bébés guépards et celles de deux tigres de Malaisie, mais des lycaons ont également vu le jour fin 2019 dans deux zoos français ! Les heureux événements se sont déroulés au PAL, dans l’Allier, et à la Réserve africaine de Sigean, dans l’Aude.

Réserve africaine de Sigean : trois nouveaux lycaons en 2019

Le 18 octobre, la Réserve africaine de Sigean a annoncé les naissances de trois petits lycaons. Sidibé, Sobak et Siwa sont en fait nés deux mois auparavant, fin août, mais ils ne sont sortis de leur terrier qu’en octobre, pour le plus grand plaisir des visiteurs du parc situé près de Narbonne.

Cette annonce intervient un an presque jour pour jour après l’inauguration du nouvel espace dédié aux guépards et aux lycaons du parc : « le territoire des carnivores ». Depuis le 27 octobre 2018, les premiers bénéficient d’un parc de 3 500 m² et les seconds de 2 500 m². La Réserve Africaine de Sigean a ainsi souhaité se rapprocher au possible des conditions naturelles de vie de ces deux espèces africaines.

jeunes lycaons pal

Huit bébés lycaons sont nés au PAL

C’est le 24 septembre 2019, que cinq femelles et trois mâles ont vu le jour dans le site du PAL qui allie parc d’attractions et parc animalier. La maman, Zimba, est arrivée un an plus tôt dans le zoo situé à Dompierre-Sur-Besbre. Elle y a rejoint trois mâles qui l’ont précédé de quelques mois seulement. Très attentives, les équipes du parc ont assisté à plusieurs accouplements avec le mâle dominant Soket et notamment au mois de juillet 2019.

Des essais fructueux puisque deux mois plus tard, huit petits lycaons sont nés. Grace à une caméra implantée dans la loge de nuit des canidés, le parc a pu suivre en direct les naissances et tout a démarré dès le 21 septembre avec le comportement anormal de la meute qui s’est réunie auprès de Zimba. Le 23 septembre, la femelle a été filmée en train de préparer le sol de la loge, laissant penser aux soigneurs que la mise-bas était imminente. Et en effet, le 24 septembre à 1h44, un premier petit est né ! Sept autres ont suivi !

Les prénoms de tout ce petit monde viennent d’être choisis. Quatre ont été proposés par les internautes sur la page Facebook du PAL et quatre par les soigneurs animaliers. Ainsi, les mâles s’appellent Black, Loustik et Yagarou et les femelles Noushka, Nouba, Arcadie, Jalil et Fifa. Cette dernière sera d’ailleurs très prochainement proposée au parrainage via la Fondation le Pal Nature.

La meute au grand complet sera visible le 11 avril pour la réouverture du parc animalier.

La reproduction des lycaons

Comme les loups, les lycaons – aussi appelés chiens sauvages d’Afrique – sont des canidés et, comme eux, la place au sein de la meute est très hiérarchisée. Seul le couple alpha doit normalement se reproduire. Il arrive qu’une autre femelle donne naissance, mais dans ce cas il n’est pas rare que les petits soient tués par la femelle alpha.

Très sociables, les lycaons sont monogames et, si le couple s’entend, il peut rester souder à vie. Les femelles sont connues pour mettre au monde des portées importantes : jusqu’à 20 petits en une mise-bas. Les huit petits nés au PAL ne sont donc pas une exception. D’abord cloîtrés dans leur tanière durant les premiers temps, les petits lycaons sont sevrés au bout de cinq semaines mais ne peuvent pas encore chasser. Ils sont nourris par tous les membres de la meute qui régurgitent de la viande pour les alimenter.

D'autres articles de la catégorie Naissances

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here