Le parc animalier de Wellington est le premier zoo à avoir obtenu la certification « zéro carbone ». Il vient d’être choisi pour montrer l’exemple et ouvrir la voie aux autres parcs et aquariums du monde entier en matière de respect de l’environnement.

Zoo écolo
Immergée dans la brousse, la ferme de Pohutukawa est un lieu interactif pour parler des espèces indigènes et rappeler leur importance dans la nature

« Nous sommes un leader mondial pour tous les zoos progressifs et espérons encourager ceux qui ne le sont pas encore à prêter plus d’attention au développement durable », déclare le parc animalier de Wellington sur son site internet. Le respect de l’environnement, ce zoo néo-zélandais en a fait son cheval de bataille en se fixant il y a une dizaine d’années un nouveau défi de taille : devenir « green », c’est-à-dire le plus écologique possible. Pour y parvenir, la route aura été longue car il faut beaucoup d’énergie et d’eau pour faire tourner un zoo. Sans compter la gestion des déchets qui constitue une véritable problématique ! Mais les efforts ont porté leurs fruits : Wellington est le premier zoo à détenir la certification « zéro carbone » en 2013 et il a même été choisi début 2018 par l’association mondiale des zoos et aquariums (WAZA) pour ouvrir la voie aux parcs animaliers du monde entier. Sa mission : montrer comment devenir plus « écolo ».

Compost, panneaux solaires et énergie propre

Même s’il reste encore du travail à faire pour aller encore plus loin dans la démarche, le zoo de Wellington se positionne déjà en tête des parcs animaliers les plus propres au monde. Au total, 48 panneaux solaires ont été installés et contribuent à alimenter le site en énergie. Pour le reste de ses besoins, le parc a changé de fournisseur et collabore désormais avec Ecotricity, une société d’électricité néo-zélandaise certifiée « zéro carbone ». Une décision qui lui a permis de réduire ses émissions de carbone de 70 tonnes par an ! Parmi les autres actions écologiques qu’il met déjà en pratique, le site récupère plus de 300 000 litres d’eau de pluie chaque année et les réutilise pour nettoyer les enclos des animaux. Par ailleurs, Wellington vient tout juste d’acquérir une voiture 100 % électrique et d’autres suivront pour remplacer progressivement l’ensemble de sa flotte de véhicules. Du côté de sa boutique, aussi, ce zoo veut montrer l’exemple en étoffant de plus en plus sa gamme de produits bios et durables. Même le personnel s’y met avec des uniformes produits par une entreprise spécialisée dans la fabrication de vêtements éthiques et respectueux des normes environnementales, Little Yellow Bird. Enfin, le bois et le papier utilisés sont tous issus d’une filière respectueuse des forêts. Et pour toutes les émissions de carbone qu’il n’arrive pas encore à éliminer, le parc achète des « crédits carbone » qui servent à financer la reforestation dans la réserve Pigeon Bush à quelques kilomètres de là.

  • Les animaux du zoo de Wellington en quelques photos
Chimpanzés zoo de WellingtonGirafe zoo de WellingtonHéron blanc zoo de WellingtonLions au zoo WellingtonLoutres au zoo de WellingtonPélican au zoo de WellingtonOurs malais au zoo de WellingtonPanda roux au zoo de WellingtonSaimiris au zoo de Wellington

D’autres efforts à venir

Dans un avenir proche, Wellington s’engage également à installer d’autres panneaux solaires mais aussi à remplacer toutes les lumières du zoo par des ampoules LED. Côté recyclage des déchets, le site fait déjà du compost pour toutes ses matières organiques, mais il souhaite moderniser son dispositif actuel. « Nous travaillons sur une étude de faisabilité qui a été financée par le Fonds de réduction des déchets du ministère de l’Environnement, afin d’évaluer la meilleure façon de compostage puisque notre composteur actuel a environ dix ans, explique-t-il sur son site. Cette étude est importante pour le zoo car elle nous aidera à réduire la quantité de déchets que nous envoyons à la décharge. » Un bel exemple à suivre.

 

D'autres articles de la catégorie Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here