Après le Parc zoologique & botanique de Mulhouse en février, c’est au tour du zoo de la Palmyre de fêter la naissance d’une petite lémur aux yeux turquoise, une espèce proche de l’extinction qui vit à Madagascar.
naissance zoo palmyre
C’est le 9 avril dernier que le zoo de Charente-Maritime a accueilli Ikopa, une petite femelle lémur aux yeux turquoise. En raison d’un poids jugé insuffisant par l’équipe vétérinaire, le bébé a été emmené dès sa naissance à la nursery du parc animalier afin d’y être surveillé. Depuis, l’équipe se relaie toutes les deux heures pour proposer à Ikopa un biberon. Depuis 15 jours, des fruits et légumes ont même été introduits dans son alimentation.

Afin de ne pas couper le lien familial, ses parents et son frère, également né au zoo de la Palmyre il y a deux ans, ont eux aussi été transférés à la nursery, dans une cage adjacente, afin que le nouveau-né ne perde pas le contact visuel et sonore avec eux. La petite femelle lémur aux yeux turquoise devrait retrouver son groupe et son enclos dès que son sevrage aura été effectué, ce qui peut prendre encore quelque temps.
Pour faciliter sa réintégration, les soigneurs essayent d’éviter au maximum le phénomène d’imprégnation : l’animal qui n’a pas encore de repère perçoit les soigneurs comme ses congénères et n’apprend pas les codes de son espèce : communication, comportement, repas…
L’équipe du zoo de la Palmyre ne rentre donc en contact avec Ikopa que quand cela est nécessaire, au moment des repas ou du nettoyage de la couveuse où elle est placée.
lemur qui boit son lait
Après Nofy né le 23 février dernier à Mulhouse, il s’agit de la seconde naissance chez cette espèce en France en peu de temps, et c’est une excellente nouvelle ! Le lémur aux yeux turquoise est une espèce de lémuriens très menacée à l’état sauvage. Comme tous les lémuriens, elle ne vit que sur l’île de Madagascar où la destruction de son habitat, la forêt, est l’une de ses principales menaces.

L’Association Européenne pour l’Etude et la Conservation des Lémuriens (AEECL) a été créée en 1983 par les zoos de Mulhouse, Cologne, Saarbrücken et l’Université de Strasbourg. Le zoo de la Palmyre soutient depuis 2002 l’association qui « développe un programme de conservation dans l’aire de répartition de l’espèce à Sahamalaza (nord-ouest de Madagascar), où des éco-gardes protègent la forêt des feux et des incursions illégales, la zone étant classée parc national depuis 2007 », explique Florence Perroux du zoo de la Palmyre. Le Parc zoologique & botanique de Mulhouse garde également un lien très spécial avec l’association puisqu’il en est son trésorier.

Le programme européen d’élevage en captivité (EEP) de cette espèce compterait seulement une trentaine d’individus.

D'autres articles de la catégorie Naissances

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here