Après 8 mois de gestation, Ybana, femelle gorille du Zoo de la Palmyre, en Charente-Maritime, a donné naissance à un petit mâle fin janvier. Toutes les informations sur cette heureuse naissance dans notre article.
bébé gorille et sa mère

Une naissance attendue après 8 mois de gestation

Le Zoo de la Palmyre possède l’une des plus belles collections de singes : gorilles, orangs-outans, lémurs, tamarins,… et notamment certaines qui sont proches de l’extinction dans leur milieu naturel. C’est le cas du lémur aux yeux turquoise et du gorille des plaines de l’Ouest.
Et justement, le parc animalier annonce une excellente nouvelle pour cette dernière espèce : la naissance fin janvier d’un petit mâle. En effet, Ybana, femelle âgée de 18 ans, a donné la vie pour la 3ème fois. Une naissance sans problème, qui s’est faite au sein du groupe de primates, en pleine journée selon Florence Perroux, du Zoo de La Palmyre.

Le rôle du groupe chez les gorilles

Les autres membres du groupe, dont la grande sœur du petit mâle, une femelle née en 2010, réagissent très bien à ce nouveau membre qui est encore sous la protection très rapprochée de sa mère. Toutefois, les soigneurs animaliers surveillent de près l’évolution de la jeune gorille et le comportement du groupe, les premières semaines étant toujours délicates.
En grandissant, le bébé, qui restera accroché au ventre de sa mère pendant les six premiers mois, prendra de l’assurance et se déplacera davantage sur le dos de celle-ci avant d’acquérir son indépendance entre 3 et 6 ans. A ce stade, la notion de groupe est importante. En effet, par le jeu, les aînés assurent la transmission aux plus jeunes d’une culture et d’un savoir propres à la communauté.

Les gorilles des plaines de l’Ouest : une espèce en danger

Cette naissance est une réelle bonne nouvelle pour l’espèce des gorilles des plaines de l’Ouest qui est classée en danger critique d’extinction par l’UICN, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Ce primate se trouve à l’état sauvage en Angola, au Cameroun, au Gabon, en Guinée équatoriale et en République Centre Africaine. La chasse, le virus Ebola et la déforestation sont les principales menaces qui pèsent sur ces grands singes. Autre cause de déclin, l’espèce possède un faible taux de natalité qui s’explique par le fait qu’une femelle ne donne naissance à un petit que tous les 4 à 5 ans.

A 18 ans, et avec trois petits, Ybana a donc déjà fait beaucoup pour sauver son espèce !

D'autres articles de la catégorie Naissances

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here