A partir du 25 juin 2016 et pour une durée de deux ans, le Safari de Peaugres participe à la nouvelle campagne de l’EAZA, l’Association des Zoos et Aquariums d’Europe : « coup de pousse à la nature » a pour but de sensibiliser les visiteurs des parcs animaliers à la biodiversité locale.

coup de pouce a la nature

Les 25 et 26 juin prochains, le Safari de Peaugres intègrera la campagne « coup de pousse à la nature« , qui s’étalera sur deux ans. L’objectif est de faire découvrir aux visiteurs la richesse de la biodiversité de leur région, ceci afin de les sensibiliser à la protection de l’environnement et encourager les changements de comportement. Au programme de ce week-end de juin, le Safari de Peaugres proposera diverses activités : jeu de piste, découverte des bons gestes pour aménager son jardin, recyclage de bouteilles en plastique, fabrication d’abris à serpent, chauve-souris ou hérisson… Un atelier de maquillage sera également disponible pour 1 € par personne ; la somme collectée sera reversée à une association de protection de la faune locale.

Le Safari de Peaugres, situé en Ardèche, a été ouvert en 1974 et compte aujourd’hui environ 800 animaux de 120 espèces différentes. Membre du Groupe Thoiry, il s’implique autant que possible dans la protection de la biodiversité : il participe en effet à 24 EEP (programme européen pour les espèces menacées) concernant notamment les loups à crinière, les chevaux de Przewalski et les pandas roux. Il a également intégré des programmes de reproduction d’espèces menacées, comme les guépards et les rhinocéros, a consacré un espace du parc à la biodiversité locale et s’astreint à une gestion des déchets rigoureuse. Ouvert tous les jours entre mi-février et mi-novembre, le parc a accueilli en 2014 près de 310 000 visiteurs.

Coup de pousse à la nature

Pour permettre à chacun de comprendre l’influence qu’il a au quotidien sur les millions d’espèces qui vivent autour de lui, cette campagne de sensibilisation a été lancée par l’EAZA, l’Association des Zoos et Aquariums d’Europe, en collaboration avec l’Ecsite (le Centre des Sciences d’Europe) et le BCGI (le réseau international des jardins botaniques). Initialement appelée « Let it Grow« , elle a été rebaptisée « coup de pousse à la nature » en France.

Plus de 150 parcs animaliers dans le monde participent aujourd’hui à l’opération. La France est le pays le plus représenté avec une trentaine de zoos, muséums ou réserves déjà rassemblés autour du projet. Parmi eux, on retrouve par exemple le Zoo de Bordeaux-Pessac, le Zoo La Barben, le BioParc de Doué-la-Fontaine ou le Natur’Zoo de Mervent.

Articles Connexes