Après plusieurs années passées au zoo de Bristol, en Angleterre, Sidoine, une femelle âgée de 26 ans, est arrivée dans cette réserve de Dordogne le 10 janvier dernier.

Lémur aux yeux turquoise (Calviac)

Très impliqué dans la conservation des animaux en voie de disparition et notamment des lémuriens, la Réserve zoologique de Calviac vient d’accueillir une toute nouvelle espèce : le lémur aux yeux turquoise. Avec le lémur à ventre roux, le vari noir et blanc, le maki catta, le lémur couronné et l’hapalémur du lac Alaotra, il s’agit de la sixième espèce de lémurien présente dans la zone « Madagascar » de Calviac.

Du zoo de Bristol à la réserve de Calviac

A 26 ans, Sidoine est une « vieille dame pourtant encore très leste », s’amuse la Réserve zoologique de Calviac sur sa page Facebook. Cette femelle lémur aux yeux turquoise vient de rejoindre l’établissement pour y « passer sa retraite ». Pour rappel, l’espérance de vie de l’espèce oscille entre 25 et 30 ans en captivité.

Malgré son grand âge, Sidoine a fait un long voyage pour rejoindre son nouveau foyer. Elle est arrivée par avion du zoo de Bristol, en Angleterre, sur décision du coordinateur européen de l’espèce. Pourquoi ce transfert ? Tout simplement parce que Sidoine est désormais trop âgée pour se reproduire. Elle a donc cédé sa place à une autre femelle dans l’espoir que le nouveau couple reproducteur formé donnera naissance à des petits dans un avenir proche.

Rencontre avec des hapalémurs du lac Alaotra

De son côté, la femelle lémur aux yeux turquoise devrait couler des jours heureux à Calviac. La réserve l’a placée dans un enclos avec deux autres lémuriens appartenant à une autre espèce : des hapalémurs du lac Alaotra.

« Le zoo de Bristol et la Réserve zoologique de Calviac disposant tous deux de l’agrément sanitaire, il n’a pas été nécessaire de placer Sidoine en quarantaine, explique la réserve de Dordogne. En revanche, des tests médicaux classiques – comme la recherche de parasite ou coproscopie – ont été demandés. » Sidoine a donc pu rencontrer rapidement ses deux nouveaux compagnons : le mâle Nofy (8 ans) et la femelle Nirina (9 ans).

Leur rencontre ne s’est en revanche pas faite toute de suite. « Il y a eu préalablement une mise en contact visuelle », détaille la Réserve zoologique de Calviac. Suite à quoi les petits primates ont pu se découvrir de plus près. Heureusement, Sidoine semble s’être faite acceptée par Nofy et Nirina. « Tout se passe pour le mieux », se réjouit la réserve.

Le lémur aux yeux turquoise, en danger critique

Plutôt rare dans les parcs animaliers de France et d’Europe – le zoo de la Palmyre a récemment formé un couple – le lémur aux yeux turquoise est aussi l’un des lémuriens les plus menacés au monde. L’espèce est classée « en danger critique » d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Dans la nature, elle ne vit que sur un petit bout de territoire, dans les forêts sèches et semi-humides de la péninsule de Sahamalaza, à Madagascar.

Depuis sa création en 2008, la réserve de Calviac travaille en collaboration avec l’Association Européenne pour l’Etude et la Conservation des Lémuriens (AEECL), très investie sur le terrain dans la conservation des lémuriens, dont les lémurs aux yeux turquoise.

D'autres articles de la catégorie Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here