Tout juste arrivée en France, la meute de coyotes originaires du Minnesota aux Etats-Unis s’est déjà agrandie ! Le couple reproducteur vient en effet de donner naissance à huit bébés.

Bébé coyote Sainte-Croix

Le « Nouveau Monde » est en liesse ! Dans ce nouvel espace inauguré au printemps 2019 (ouverture complète le 31 mai) et dans lequel vivent des bisons, des ours noirs, des chiens de prairies, des ratons-laveurs ou encore des coyotes, un heureux événement vient de se produire.

Naissance de 8 bébés coyotes

A la fin de la saison des amours pour les coyotes, mi-avril, les équipes du Parc animalier de Sainte-Croix on en effet découvert que le couple reproducteur – le mâle Orlando et la femelle Lilly – avait donné naissance à 8 petits.

La meute de coyotes se compose donc désormais de ce couple âgé de 4 ans, de trois juvéniles – une femelle et deux mâles – âgés de 7 et 8 mois et de ces petits nouveaux.

Tous vivent dans un enclos de 1,2 hectare qu’ils partagent avec 4 ours noirs d’Amérique. Les petits s’abritent avec leur mère dans l’une des deux tanières mises à leur disposition.

Grande première en France

Bébé coyote 2019

Cette naissance est exceptionnelle puisqu’il s’agit de la toute première naissance de coyotes en France. Et pour cause, l’espèce n’avait jamais été présentée jusqu’à l’arrivée de ce groupe au Parc animalier de Sainte-Croix.

Pour cela, ils ont dû faire un long voyage de 7 000 km depuis le Hemker Park, dans le Minnesota (Etats-Unis), où ils vivaient jusqu’à lors.

Jennifer Lahoreau, vétérinaire au parc animalier mosellan, a fait le voyage pour vérifier l’état de santé des coyotes et s’assurer que tout était en règle pour leur venue en France.

La naissance de ces petits est un signal positif quant à la bonne intégration de la meute à son nouvel environnement, au Parc animalier de Sainte-Croix.

Premier examen vétérinaire

Afin de vérifier leur état de santé, l’équipe animalière a procédé au premier examen vétérinaire des petits coyotes. Tous ont été examinés, mais aussi pucés et l’on a vérifié leur sexe.

Cette manipulation devrait être l’unique contact physique qu’auront les soigneurs avec les coyotes, l’idée étant d’éviter toute imprégnation.

Ils ont ensuite été replacés dans leur tanière avec leur mère. Avec un peu de chance et de patience, il est parfois possible de les apercevoir. Cela se produit notamment lorsque la femelle les déplacent d’une tanière à l’autre, les prenant un à un dans sa gueule. A ne pas manquer !

D'autres articles de la catégorie Naissances

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here