Situé près de Nantes, Planète Sauvage a annoncé le 20 juillet dernier la naissance d’un petit mara du Chaco. Une première en France pour la simple et bonne raison que le parc de Loire-Atlantique est le seul à compter cette espèce parmi ses pensionnaires.

bébé mara et maman

Une première en France

Ils ne sont arrivés que très récemment mais se font déjà remarquer ! Le couple de maras de Chaco constitué il y a seulement quelques semaines à Planète Sauvage est déjà parent. Un petit mâle est né après 77 jours de gestation – ce qui signifie que la femelle était probablement déjà gestante à son arrivée en France. Cette naissance est une première sur notre sol ! En France, l’espèce est visible uniquement à Planète Sauvage.

Le petit, qui pesait déjà 200 grammes à la naissance, sera sevré dans quatre semaines, après quoi il se nourrira d’herbe, de graminées et de fruits, comme les adultes. Les internautes ont jusqu’à aujourd’hui pour choisir son nom mais on ne vous cache pas que les votes sont déjà largement en faveur de « Quitipili ».

Différences entre le mara de Patagonie et le mara nain

Moins connue que la mara de Patagonie, le second rongeur le plus grand du monde après le capybara, cette espèce est bien plus petite que sa cousine ! Les maras du Chaco, aussi appelés maras nains, mesurent entre 40 et 50 cm contre 60 à 80 cm pour ceux de Patagonie. Autre différence physique, le mara du Chaco présente une trace blanche sur le contour de l’œil que ne possède pas son cousin.

Les deux espèces, qui ne sont pas menacées d’extinction, sont originaires d’Amérique du Sud. Le lièvre de Patagonie ne vit qu’en Argentine tandis que son cousin nain possède une aire de répartition plus importante : l’espèce est visible dans la région dite du Chaco, caractérisée par des forêts sèches, qui couvre une large superficie du sous-continent, à cheval entre l’Argentine, la Bolivie, le Brésil et le Paraguay.

D'autres articles de la catégorie Naissances

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here