La Planète des Crocodiles est située à 30 minutes de Poitiers, à quelques dizaines de kilomètres de la Vallée des Singes et de l’Île aux Serpents. Comme ces derniers, le parc fait la part belle à un groupe d’espèces en particulier : les crocodiles, caïmans et alligators de tous les continents.

Entrée de la Planète des Crocodiles à Civaux

Présentation du parc

Inaugurée en 2008 sur la commune de Civaux, dans la Vienne, la Planète des crocodiles s’étend sur 5000 m² intégralement recouverts d’un immense dôme de verre de 16 mètres de haut. Cette structure fait toute la spécificité du parc : elle agit comme une vaste serre et est chauffée par… l’eau issue du circuit de refroidissement de la centrale nucléaire de Civaux, située à une centaine de mètres à peine ! Grâce à une installation unique en Europe, la température sous le dôme est ainsi maintenue au-dessus de 20°C même en hiver et, pour le plus grand bonheur des pensionnaires du site, la température des bassins avoisine 27°C toute l’année ! Cette atmosphère tropicale permet également d’entretenir une végétation dense et exotique. Même en janvier, il est donc inutile de vous couvrir pour la visite : il fait très chaud sur la Planète des Crocodiles !

Si les dimensions du parc semblent au premier abord modestes, les équipes du parc ont tout de même aménagé une demi-douzaine de vastes espaces dédiés à une grande variété de reptiles : l’essentiel des animaux sont bien sûr des crocodiliens, mais les visiteurs peuvent également observer tortues, caméléons, iguanes… et même des raies ou des piranhas ! Après une année 2016 difficile, notamment marquée par le décès du dirigeant Fabrice Thête et la menace d’un dépôt de bilan, le site a trouvé un repreneur et s’est offert en mai dernier un nouveau départ. Franck Doucet, le nouveau directeur, souhaite développer le potentiel du parc : multiplication des animations, achats d’animaux, séminaires, sorties scolaires… Deux millions d’euros de travaux sont prévus par la mairie de Civaux et un changement de nom pourrait même intervenir !

Les chiffres clés

Logo de la Planète des Crocodiles
Nombre d’animaux : environ 200, dont 150 crocodiles, caïmans ou alligators
Superficie : 5000 m²
Effectifs : 5 salariés permanents
Fréquentation : environ 50 000 visiteurs par an

La Planète des Crocodiles est ouverte toute l’année, sans interruption !

Tarifs
Adulte : 12 €
Enfant (5 à 12 ans inclus) : 8 €
Pass annuel :
Croc’Pass adulte : 24 €
Croc’Pass enfant : 16 €

Adresse
Planète des Crocodiles
Route de fond d’Orveau
86320 CIVAUX

Animaux visibles

Trois crocodiles du NilEn pénétrant dans la serre, le visiteur est plongé dans une ambiance étonnante : outre les changements de température et d’humidité perceptibles dès l’entrée dans la serre, il s’apercevra très rapidement que les allées sont bordées de grandes plantes exotiques. Palmiers de MacArthur, bois gris-gris ou lotus du paradis accompagneront le visiteur jusqu’à la première étape du parcours : la nursery ! Lors de notre visite, en juillet 2017, une demi-douzaine d’iguanes verts grandissaient dans un petit vivarium. A leurs côtés, un agame barbu et plusieurs petites tortues charbonnières – une espèce dont le visiteur pourra découvrir les adultes plus tard – pouvaient être observés, et deux petits crocodiles du Nil étaient présents !

A la sortie de la nursery, la visite se poursuit en longeant deux aquariums contenant des discus communs, poissons multicolores d’Amérique du sud, mais aussi une tortue alligator ! Si elle ne paie pas de mine face à un crocodile du Nil, cette espèce est tout de même la plus grosse tortue d’eau douce de la planète et ses mâchoires sont particulièrement redoutables : elles s’achèvent par un bec capable de sectionner un doigt sans difficulté..!

Un caméléon panthèreLes visiteurs débouchent ensuite sur une grande plate-forme surplombant l’ensemble de la serre, avec un large panorama sur les grands bassins des crocodiles, alligators et caïmans ! On s’aperçoit alors rapidement que la Planète des Crocodiles a banni les grillages et les baies vitrées de son enceinte : les points de vue ne sont fournis que grâce aux grandes passerelles longeant les espaces des animaux, qu’il s’agisse des tortues, des caméléons ou des crocodiles !
Seul regret sur cette grande plateforme : les informations manquent ! Le visiteur non aguerri ne sait pas encore reconnaître les sauriens qu’il voit en contrebas et aucun panneau ne l’aide pour l’heure à y voir plus clair. En revanche, il pourra s’arrêter devant plusieurs crânes de crocodiliens, une belle maquette du dôme, des panneaux pédagogiques sur les animaux ou sur des plantes carnivores… ainsi que devant plusieurs varans à queue épineuse et un caméléon panthère ! Ce dernier aime se cacher dans son petit arbre, et il faudra peut-être prendre quelques minutes pour le trouver : il peut rester parfaitement immobile et se camoufle très bien !

Alligator du MississipiUne fois le caméléon panthère trouvé, la visite se poursuit en se rapprochant enfin des bassins des crocodiles ; après un bref passage devant les tortues grecques et d’Hermann, qui partagent un même enclos, et un aquarium où évoluent des piranhas à ventre rouge, les choses sérieuses commencent ! Le visiteur pénètre dans l’espace « Louisiane » et y découvre les alligators du Mississipi : grands arbres, cabane en bois, débris d’un avion constituent le décor du vaste bassin. Le parcours de visite, toujours chargé de plantes exotiques, longe l’enclos et offre de nombreux points de vue ; il est ainsi possible d’observer les sauriens, qui peuvent dépasser 3,5 mètres de long, sur la berge ou dans l’eau.

Faux gavial d'AfriqueSi les alligators du Mississipi peuvent être facilement repérés, la situation sera toute autre dans la section suivante, dédiée à l’Afrique de l’ouest ! Les deux faux gavials d’Afrique partagent leur espace avec les crocodiles nains... et ces deux espèces sont très discrètes ! Selon la météo ou l’heure de la journée, l’espace pourra même paraître totalement désert : il faudra prendre le temps de chercher les yeux ou museau des reptiles, cachés sous les arbres de la berge ou les plantes aquatiques.

L’espace suivant est dédié au groupe de crocodiles du Nil… qui compte près de 75 membres ! Ces derniers ont beau être répartis en plusieurs bassins, le tableau reste particulièrement impressionnant… et le devient encore plus lors du nourrissage, probablement l’animation à ne pas manquer à la Planète des Crocodiles : voir l’eau s’agiter alors que ces grands animaux se réunissent par dizaines sous une passerelle laissera un souvenir marquant aux petits comme aux grands !


En poursuivant, le visiteur fait connaissance avec Dundee, un alligator du Mississipi… albinos ! Seul dans son enclos, il sera très facile à trouver : ses écailles sont entièrement blanches et ses yeux d’un rouge caractéristique. Né aux Etats-Unis en 2012, il est arrivé dans la Vienne en 2014 et est devenu la « mascotte » du parc.
Face à lui, un espace calme accueille quelques caïmans à museau large, premiers sauriens sud-américains visibles dans le parc, puis la visite s’achève avec la présentation des crocodiles marins, les crocodiles les plus imposants du monde ! Endémiques d’Océanie et d’Asie du sud-est et présentés nulle part ailleurs en France, ces reptiles peuvent atteindre 7 mètres de long et dépasser 800 kg : de quoi finir la visite en beauté et quitter la Planète des Crocodiles avec de beaux souvenirs !

Services et animations

L’un des points forts de la Planète des Crocodiles est sans aucun doute la variété des animations proposées. Hormis durant la pause déjeuner, où le rythme ralentit, des animations sont organisées presque toutes les demi-heures. Sachant que chacune d’entre elles dure 15 à 30 minutes, le visiteur est incité à prolonger sa visite et à enchaîner les ateliers : visite commentée de la nursery, nourrissage des différentes espèces de crocodiles, présentation de serpents, caméléons, lézards ou tortues, rencontre avec Dundee, l’alligator albinos, ou même anecdotes concernant les différentes espèces de plantes et arbres visibles dans la serre… Il y a beaucoup à apprendre et à découvrir ! Les enfants seront ravis d’approcher des espèces exotiques comme nulle part (ou presque) ailleurs et, pendant ce temps, les adultes pourront discuter autant qu’ils le souhaitent avec les soigneurs : ces derniers sont particulièrement disponibles, prêts à répondre à toutes les questions.

Des animations nocturnes sont également proposées en haute saison : les mercredis de juillet et d’août, le site reste ouvert de 20h à minuit. Les visiteurs pourront ainsi découvrir le site dans une ambiance particulière et profiter de nouvelles animations.

Enfin, la Planète des Crocodiles abrite une boutique proposant notamment de nombreuses peluches de reptiles, mais aussi un restaurant ouvert toute la journée, le « Wallaby Café ». Il est possible d’y faire une pause et d’y déguster une simple boisson ou une glace, ou encore un repas complet. Les prix y restent abordables : il est par exemple possible d’y déjeuner pour 12,90€ par personne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here