La saison 2019 n’a pas encore officiellement démarré pour ce parc animalier de Haute-Savoie mais plusieurs actualités ont ponctué la période hivernale.

Bouquetin des Alpes

La neige est tombée en abondance sur le Parc de Merlet. Logique, à cette période de l’année, pour un parc animalier situé à 1 500 m d’altitude dans la vallée de Chamonix. Mais si le site est encore fermé au public, beaucoup de choses se sont passées depuis sa fermeture au début de l’automne.

Quatre bébés chamois tués

Une bien mauvaise nouvelle, d’abord : les attaques sur les animaux du Parc de Merlet ont recommencé. Courant octobre 2018, déjà, trois bébés chamois ont été retrouvés morts dans l’enceinte du parc qui, pour rappel, est en semi-liberté. En d’autres termes, les animaux ne sont pas enfermés dans des enclos mais dans un grand espace fermé par une seule clôture. D’après les équipes du parc, un lynx pourrait être l’auteur de ces attaques. Afin de protéger ses pensionnaires contre toute nouvelle intrusion, le parc a installé un fil électrique en renfort de la clôture extérieure, mais il semblerait que cela n’ait pas été suffisant. Entre les mois de novembre et de décembre, quatre petits chamois ont en effet été tués. « Pas de nouvelles du prédateur depuis, alors nous croisons les doigts pour qu’il ne revienne pas chez nous », précise le parc.

Arrivée d’un bouquetin et de daims

D’heureux événements se sont en revanche produits en fin d’année avec l’arrivée de trois nouveaux pensionnaires. A commencer par Bernie, un jeune bouquetin mâle confié au Parc de Merlet par le parc animalier d’Introd, en Val d’Aoste (Italie). Ce nouveau venu doit permettre au site haut-savoyard de renouveler son cheptel et d’éviter ainsi que ne se développe la consanguinité.

Deux femelles ont également rejoint le troupeau des daims. Prénommées Prunelle et Pâquerette, elles sont arrivées cet automne depuis le parc haut-savoyard des dronières et se sont parfaitement intégrées, assure le Parc de Merlet.

Le parc animalier de Merlet rouvrira ses portes le 1er mai 2019. Il restera ouvert jusqu’au 30 septembre, puis fermera de nouveau pour l’hiver 2019-2020. Pour les plus impatients et ceux qui voudraient découvrir le parc sous son manteau neigeux, des randonnées raquettes avec guide de montagne sont organisées les mardis et jeudis après-midis, sur réservation et sous réserve de conditions météorologiques favorables. Plus d’informations ici.

D'autres articles de la catégorie Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here