Un heureux événement a eu lieu en Seine-et-Marne. Trois pumas sont nés le 29 novembre 2017 dans le parc animalier spécialisé. Une première pour le site !

naissance puma parc des felins

Année 2017 exceptionnelle : pour la première fois des bébés guépards et pumas

En 2017, le Parc des Félins célébrait la naissance de ses premiers guépards mais aussi celle de ses premiers pumas. Il aura toutefois fallu attendre 2018 pour apercevoir ces trois derniers petits, deux mâles et une femelle, qui commencent enfin à parcourir l’enclos extérieur visible des visiteurs.

Situés dans la zone américaine du Parc des Félins, Daline et Lubomir, les heureux parents, n’étaient en contact que depuis quatre mois quand la femelle est devenue gestante ! Les petits sont nés trois mois plus tard, fin novembre. Chez les pumas, la femelle ne peut avoir de petits que tous les deux ans et les portées peuvent aller jusqu’à six bébés.

La reproduction : signe de bien-être ou simple comportement naturel ?

parc des félins puma

Si ces naissances sont des événements pour le Parc des Félins, celui-ci a l’honnêteté de mettre en garde ses visiteurs sur son site internet : « Les naissances ne sont pas le témoin du bien-être absolu des animaux. Même dans de petites cages et dans les cirques où les félins ne peuvent s’épanouir convenablement, des naissances ont lieu. Ce n’est que la manifestation du besoin physiologique de se reproduire, de perpétuer l’espèce. »

Le zoo de Seine-et-Marne sensibilise également son public sur les contraintes des naissances en captivité. Les visiteurs veulent voir des nouveautés et des bébés, toutefois cette exigence pose parfois des problèmes. Ainsi, des espèces se retrouvent en surpopulation en captivité et certains parcs n’hésitent pas à euthanasier leurs animaux plutôt que de les mettre sous contraception. Le but des programmes européens d’élevage est justement de gérer les populations d’animaux en déterminant les couples autorisés à se reproduire ou non et ce sur « des critères génétiques (pedigree) et non affectifs », comme le précise le Parc des Félins.

Concernant les pumas, on en dénombre actuellement 110 en captivité dans les zoos européens. Il n’existe pas de programme d’élevage pour cette espèce qui n’est pas considérée comme menacée malgré l’extinction de certaines sous-espèces.

Articles Connexes