Cette nouvelle zone dédiée à la faune des forêts tempérées s’étend sur 8 000 mètres carrés. Le tout en immersion complète, à la fois avec les vautours puis avec les daims. Découverte.

Wild Forest Thoiry ZooSafari

Le parc animalier qui a fêté ses 50 ans l’an dernier est un habitué des nouveautés. Après le tunnel de verre des hyènes, la volière australienne et la tyrolienne au-dessus des lions, le ZooSafari de Thoiry présente cette année un tout nouvel espace : la Wild Forest.

Plongée dans la « forêt sauvage »

D’une superficie totale de 8 000 mètres carrés, la Wild Forest vient encore agrandir le parc déjà grand de 95 hectares, auxquels s’ajoutent 65 hectares pour la partie voiture.

Cette nouvelle zone – baptisée « forêt sauvage » en français – est entièrement dédiée à la faune des forêts tempérées. Surtout, elle a été pensée pour être totalement immersive. Les visiteurs qui la traversent se retrouvent en parfaite immersion avec les animaux présents sur le site.

La zone se divise en deux parties : une volière de vautours et une forêt de daims. L’une et l’autre sont conçues pour se correspondre et donner l’impression de ne faire qu’un. Elles se situent au-delà de la passerelle des félins. On les découvre après avoir traversé un petit chemin bordé de grands bambous.

« Ce nouvel espace relie deux points du parc qui ne communiquaient pas auparavant : le tunnel des tigres de Sibérie rejoindra désormais le Safari Air Park, sans escalier, en passant devant les tigres et les lynx avec de nouveaux points de vision », précise le parc animalier.

Dans la volière des vautours

Premiers pas dans la Wild Forest avec la volière immersive. Dans cet espace de 500 mètres carrés et de 10 mètres de haut, vivent notamment deux espèces de vautours :  le vautour fauve et le vautour de Rüppel, classé « en danger critique » d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). « Tous deux font partie de programmes d’élevage européens », précise le ZooSafari de Thoiry. Trois autres espèces de rapaces les accompagnent.

Vautour fauve Thoiry ZooSafari

Dans cette volière, les visiteurs sont au plus près des rapaces. Aucune barrière, aucun filet, aucune vitre ne vient les séparer. « Avec ses matériaux naturels et filets discrets, elle nous invite à entrer en immersion avec cinq espèces différentes de rapaces, explique le parc animalier des Yvelines. Le ZooSafari se donne pour mission de faire découvrir ces oiseaux qui ont mauvaise presse auprès du grand public et l’importance du rôle des charognards dans l’équilibre des écosystèmes. »

Au milieu de la forêt des daims

En sortant de la volière des rapaces, les visiteurs pénètrent dans la forêt des daims. Tous gambadent en liberté dans cet espace, au contact avec le public.

Cette zone servira aussi, espère le ZooSafari de Thoiry, de refuge à la faune locale. Écureuils, hérissons et insectes devraient y trouver tout ce dont ils ont besoin pour vivre. « Au cœur d’une zone protégée », souligne le parc animalier.

Et d’ajouter : « Ce nouveau parcours et ces nouvelles espèces sont primordiales pour sensibiliser les visiteurs à la sauvegarde de ces animaux si proches de nous et si fragiles. Outre les espèces animales, on peut y admirer également un gigantesque cèdre et plusieurs chênes et marronniers centenaires. »

De là, les visiteurs ont par ailleurs accès à de nouveaux points de vue sur les renards polaires et les ratons laveurs, dont ils sont séparés par des vitres.

D'autres articles de la catégorie Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here