L’événement est plutôt rare : deux panthères nébuleuses ont pointé le bout de leur nez le 5 juillet dernier dans ce parc animalier alsacien. Une première en France depuis quatre ans !

Bébés panthères nébuleuses

Bébés panthères nébuleuses nées en 2009 au Smithsonian’s National Zoo, aux Etats-Unis (image d’illustration).

Un an et demi après la naissance exceptionnelle d’un bébé ours polaire, le parc zoologique et botanique de Mulhouse annonce un nouvel événement tout aussi rare : deux panthères nébuleuses sont nées le 5 juillet 2018. De quoi redonner le sourire aux équipes du zoo après la mort inattendue de Zima, bébé panthère des neiges, en janvier.

Une première depuis quatre ans

C’est fait ! Mina et Awan, la femelle âgée de 4 ans et le mâle de 3 ans que Mulhouse tentait de faire s’accoupler depuis octobre 2017, sont enfin parents. « Il aura fallu une patience hors norme pour souder ce couple », confie le parc zoologique et botanique de Mulhouse dans un communiqué de presse. Il faut dire que la reproduction de cette espèce en captivité est loin d’être évidente. D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux-mêmes : la naissance de ces deux panthères au zoo de Mulhouse est une première en France depuis quatre ans et à l’échelle européenne, un seul parc animalier y est parvenu ces douze derniers mois, en Angleterre.

Arrivés séparément de zoos britannique et tchèque, Mina et Awan n’ont pas été mis en contact tout de suite. Les soigneurs ont préféré leur laisser un temps d’adaptation. « La panthère nébuleuse est une espèce très timide, explique en effet Benoît Quintard, vétérinaire et directeur adjoint du parc. Dans un premier temps, Mina ne s’est nourrie dans la partie extérieure de son enclos que de nuit, lorsque les regards étaient détournés. Elle allait et venait comme elle le souhaitait de sa loge à l’extérieur, mais elle a pris le temps de découvrir doucement son environnement, avec méfiance. Dans la nature, cette timidité rend la panthère nébuleuse très difficile à observer. » Seul un couloir grillagé permettait à Awan de l’observer et de la renifler. Ce n’est qu’en avril que le mâle et la femelle ont été placés dans le même enclos pour une première rencontre officielle. Et les deux semblent s’être trouvés des atomes crochus puisque deux petits sont nés ! Les bébés restent pour l’instant à l’abri avec leur mère Mina et ne seront présentés au public que plus tard. Ils sont toutefois visibles depuis un écran relié à une caméra de surveillance placée dans la loge où s’est déroulée la mise bas.

Les parents panthères nébuleuses, unis pour la vie

Chez la plupart des félins, les petits et leur mère sont immédiatement séparés du père afin d’éviter tout conflit. Ce n’est pas le cas chez la panthère nébuleuse. D’ailleurs, les jours qui ont suivi la naissance des deux bébés, il n’a été noté aucun signe d’agressivité de la part du père envers ses petits. Aussi, le coordinateur du programme européen d’élevage de l’espèce recommande au parc zoologique de Mulhouse de laisser la petite famille ensemble. « Il est déjà arrivé que deux panthères nébuleuses, un mâle et une femelle, ne se supportent pas et s’entretuent, commente Benoît Quintard. En revanche, lorsqu’un couple de panthères nébuleuses se forme, c’est pour la vie ! Et ça a collé entre eux : même en présence de jeunes, mâle et femelle ne seront désormais plus jamais séparés. » Un bon signe pour de prochaines naissances !

Articles Connexes