Né en avril dans ce parc animalier de l’Allier, le petit pèse tout de même 40 kilos aujourd’hui. Collé à sa mère, Image, le jeune hippopotame n’est visible du public que depuis samedi 16 juin.

Bébé hippopotame

Le bébé né en avril avec sa mère, Image.

Dans la nuit du 12 au 13 avril dernier, Emile et Image, le couple d’hippopotames du parc animalier du PAL, sont devenus parents ! Leur bébé est né au terme d’une gestation qui aura duré huit mois pour la femelle d’1,5 tonne. Peu de temps avant la mise bas, les soigneurs du parc ont isolé Image afin de lui éviter tout stress. Ils avaient suivi avec attention l’évolution de sa gestation grâce à plusieurs échographies réalisées durant les deux derniers mois mais souhaitaient que tout se déroule dans les meilleures conditions. Et finalement, tout s’est passé pour le mieux !

Un bébé de 40 kilos et 130 cm

Il s’agit d’« un événement rare, mais pas rarissime », ont commenté les soigneurs du parc. Il y a quatre ans, Image avait déjà donné naissance à un autre petit.

A deux mois, le jeune hippopotame qui n’a pas encore de nom mesure déjà 130 cm et pèse 40 kilos. Depuis sa naissance, il reste très proche de sa mère dont il ne se sépare jamais bien longtemps. Il la tétera jusqu’au sevrage, vers l’âge de 6 à 8 mois. Le père, Emile, ne lui montre aucun signe d’agressivité, ni même la deuxième femelle hippopotame du PAL, Kianga. Le petit peut donc aller et venir à sa guise sur les bords du lac de deux hectares à disposition des hippopotames.

Ces herbivores passent le plus clair de leur temps dans l’eau. Ils n’en sortent vraiment qu’à la nuit tombée pour se nourrir. Un hippopotame adulte mange environ 40 kilos de végétaux par jour !

Bébé hippopotame PAL

Petite promenade sur les berges du lac du PAL.

Programme européen de conservation

Les hippopotames se reproduisent plutôt bien en captivité. Le parc animalier du PAL a déjà enregistré cinq naissances pour cette espèce, la dernière avant celle-ci ayant eu lieu en 2014 avec la mise bas d’Image. Le PAL participe au programme européen de conservation de l’espèce qui fait l’objet d’un ESB (StudBooks). Lorsqu’il aura atteint l’âge nécessaire, juste avant sa maturité sexuelle – vers l’âge de 7 ans –, le petit quittera probablement le site pour rejoindre un autre parc européen. Une étape essentielle pour éviter tout problème de consanguinité.

Naissance de trois louveteaux

Une autre belle surprise s’est présentée aux soigneurs du zoo de Saint-Pourçain-sur-Besbre puisqu’une semaine après l’arrivée du bébé hippopotame, trois louveteaux sont nés dans l’enceinte du parc. Les petits – deux femelles et un mâle – sont eux aussi visibles du public. Leurs parents sont Kenaï et Hoonah, deux des sept loups qui vivent au PAL.

Articles Connexes