Situé dans le cœur du parc national du Mercantour, à Saint-Martin-Vésubie, ce parc animalier héberge trois meutes de loups. Le dernier né a pointé le bout de son museau le 13 avril dernier. Il s’agit de la seule naissance de 2018.

Louveteau parc Alpha
Âgé d’un peu plus d’un mois, le louveteau mesure 51 cm et pèse 2 kg.

Naissance d’un bébé loup

La meute s’agrandit du côté des loups du Canada pensionnaires du parc Alpha, dans le Mercantour : le mâle Khan et la femelle Hoona ont donné naissance à un petit le 13 avril 2018. Il s’agit d’un mâle au pelage noir qui avait jusqu’à présent échappé à toute approche de la part des soigneurs. Tapie au fond de sa tanière, sa mère semblait quelque peu stressée et les équipes du parc animalier n’ont appris que tardivement la naissance d’un bébé loup. Mais cela n’a pas duré : le vendredi 18 mai, le petit a été capturé afin de procéder à son tout premier examen médical. L’occasion de déterminer son sexe, de le peser, s’assurer que tout va bien et d’en profiter pour vacciner et pucer l’animal. Pour l’instant, il ne pèse que 2 kg et reste bien à l’abri de sa tanière mais adulte, il pourrait atteindre les 80 kg. Les visiteurs auront la chance de l’observer d’ici quelques jours.

Après vote des internautes, il a été décidé de l’appeler Fenrir. Les soigneurs avaient fait cinq propositions, laissant le choix entre Odin, Thorgal, Thanka, Altaïr et Fenrir. C’est finalement ce dernier qui l’a emporté, en hommage au gigantesque loup de la mythologie nordique, fils du dieu Loki et de la géante Angrboda.

L’examen médical du louveteau en vidéo

Arrivée en 2014, la sous-espèce n’a pas tardé à se reproduire et en 2016, déjà, quatre louveteaux – trois mâles et une femelle – sont nés dans l’enceinte du parc. Toutefois, et malgré le fait qu’une louve mette généralement bas entre quatre et six petits en moyenne, il s’agit – pour le moment – de la seule naissance de l’année au sein de ce parc des Alpes Maritimes. Depuis le mois de septembre 2017, il a en effet placé sous contraceptif une partie des femelles afin de limiter la reproduction et de mettre en place un roulement pour favoriser la diversité génétique. Aujourd’hui, le site de Saint-Martin-Vésubie abrite une vingtaine de loups répartis en trois meutes : la meute du Boréon à laquelle appartient le bébé loup, la meute des Erps et la meute du Pélago.

Une sous-espèce du loup gris

Comme son nom l’indique, le loup du Canada (Canis lupus occidentalis) vit principalement au Canada, dans la partie occidentale, et son aire de répartition déborde aussi sur l’Alaska. Il s’agit d’une sous-espèce du loup gris (Canis lupus) qui s’étend en Amérique du Nord et en Europe. Les loups canadiens peuvent tout aussi bien être noirs, gris ou blancs, y compris au sein d’une même portée. En revanche, on les distingue par leur taille – ils font partie des plus grands canidés – qui peut atteindre 80 cm au garrot pour un poids total à l’âge adulte avoisinant 80 kg.

D'autres articles de la catégorie Naissances

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here