Le Parc des Oiseaux de Villars les Dombes, dans l’Ain, organise pour la 7ème année consécutive les Musicales, série de concerts estivaux qui auront lieu du 30 juin au 9 juillet 2017. Depuis ses débuts, le phénomène a pris de l’ampleur : Mnozil Brass, Gérard Lenorman et Gérald de Palmas, entre autres, se produiront très probablement à guichets fermés.

Musicales 2017 au Parc des Oiseaux

Grand Corps Malade, Christophe Willem, Véronique Sanson… Autant de chanteurs reconnus ayant déjà chanté sur l’aire d’envol du Parc des Oiseaux. En 2016, Laurent Gerra était le parrain de l’édition ; celle-ci aurait dû accueillir le très attendu Ibrahim Maalouf, trompettiste et pianiste de jazz, mais le concert avait finalement été annulé pour cause d’orage. En 2017, l’affiche sera toute aussi belle. Le Parc propose un véritable « tour du monde en musique« .

Mnozil Brass, Gérard Lenorman et Gérald de Palmas

Quatre concerts phares auront lieu lors de ces Musicales 2017. Mnozil Brass, un groupe de musiciens dont les sept membres fondateurs sont diplômés de l’Université de Musique de Vienne, se produira le 30 juin et le 1er juillet 2017 à partir de 20h30. Musique traditionnelle autrichienne, jazz, reprises de films ou de pop internationale sont ainsi programmées pour les deux premières soirées de l’évènement. Le 2 juillet, ce sera au tour de Gérard Lenorman d’investir l’aire d’envol du Parc. Seulement accompagné d’un pianiste, d’un violoncelliste et d’un guitariste, l’auteur-compositeur de la ballade des gens heureux interprétera ses plus grands succès en version acoustique. Avec plus de 10 millions de disques vendus dans sa carrière, nul doute que cette icône de la chanson française saura faire danser la foule.

Enfin, le 3 juillet, Gérald de Palmas remontera sur scène après sa tournée marathon 2016 – 2017. De « sur la route », sorti en 1994, à « Faut qu’on s’batte », extrait de son dernier album, en passant par les classiques « Tomber » ou « J’en rêve encore », le chanteur partagera ses plus grands tubes avec les 1100 spectateurs de l’aire d’envol.

Les sonorités d’Afrique, d’Irlande et des Etats-Unis à l’honneur

Enfin, pour clore ces Musicales 2017, le Parc des Oiseaux résonnera de trois styles de musiques bien différents. Le 6 juillet, Salif Keita, le « Caruso africain », invitera son public à « se plonger au coeur de l’âme moderne de la musique mandingue« . Accompagné de quatre musiciens et deux choristes, il interprétera son dernier album, Talé. Le 7 juillet, une parenthèse irlandaise est programmée avec Doolin’, un groupe de six musiciens ayant déjà participé de nombreuses fois au Festival Interceltique de Lorient. Violon, flûte irlandaise, guitare, basse, accordéon… Le traditionnel esprit de fête irlandais planera au-dessus du Parc des Oiseaux. Le groupe est par ailleurs engagé : durant les trois premières années d’exploitation de son dernier disque, intitulé Reel Africa, 10% des recettes des ventes sont reversés à la fondation Grameen CA pour soutenir des projets de développement agricole en Afrique.

Les Musicales 2017 s’achèveront le 8 juillet avec Linday Gail Lewis, la soeur du célèbre Jerry Lee. La chanteuse partagera son énergie débordante avec le public au son de country et de rock and roll, hommage aux Etats-Unis des années 50. Pianiste et chanteuse au tempérament volcanique, elle a déjà enregistré près de trente albums, le plus souvent en solo mais aussi avec ses deux filles.

Les Musicales 2017 s’annoncent donc hautes en couleurs et les billets d’entrée, dont les prix varient de 22€ à 45€ selon l’artiste, seront probablement très vite vendus. Le site internet du Parc des Oiseaux permet déjà de réserver ses places en ligne : n’hésitez pas à vous y rendre rapidement si vous êtes intéressé!

D'autres articles de la catégorie Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here