Après la Terre de lions en 2017 et la Réserve des hippopotames en 2016, le ZooParc de Beauval vient d’annoncer quelles seraient ses nouveautés l’an prochain : deux nouvelles espèces feront leurs arrivées et un animal déjà présent bénéficiera d’un nouvel enclos. 

nouveauté beauval

Le plus célèbre parc animalier de France ne se repose jamais sur ses lauriers. Déjà loin devant ses concurrents en termes de fréquentation, la famille Delord continue à innover chaque année pour donner envie à ses visiteurs de revenir. En 2017, le zoo avait dédié un magnifique enclos à ses lions qui s’étaient empressés de l’inaugurer avec de nouvelles naissances. Pour compléter l’espace africain, Beauval avait également accueilli des lycaons, une nouvelle espèce. L’année d’avant, c’est Kvido, Kiwi et Bolinhas, trois hippopotames qui avaient pris possession d’un enclos qui permet de les voir sous l’eau !

Deux nouvelles espèces sur les terres de Beauval

Pour 2018, le ZooParc de Beauval continuera sur le thème de l’Afrique en accueillant les mammifères terrestres les plus rapides de la planète : des guépards. Leur futur enclos de 6 000 m² se situera à proximité des hyènes et leur permettra donc de se défouler les pattes à souhait ! « Ils pourront être observés via une passerelle surplombant l’ensemble », précise le parc, qui promet « une vision panoramique à 360° ». Très pratique pour ces félins qui aiment se cacher des visiteurs.
Le parc animalier de Saint-Aignan accueillera également une meute de loups arctiques en 2018 ! A l’instar du Parc de Thoiry qui compte quelques membres depuis ce printemps, Beauval dédiera à cette nouvelle espèce 3 700 m² « avec plan d’eau et rivière » précise le zoo. Ils pourront certainement compter sur les conseils du Parc de Sainte-Croix, qui compte plusieurs espèces de loups en son sein et qui a fêté en 2016 la naissance d’une petite louve arctique.

nouveauté 2018 beauval

Un espace repensé pour les ours bruns

Enfin, et nous en sommes particulièrement ravis, c’est au tour des deux ours bruns de Beauval de bientôt jouir d’un nouvel enclos, plus moderne, plus grand et plus adapté à leurs besoins ! Qui après sa visite du ZooParc de Beauval se souvient de Michka et Gogol, les deux femelles plantigrades ? Personne ou presque ! Leur enclos actuel, face aux tigres de Sumatra et à côté des panthères de Perse ne frappait pas par ses dimensions et son inventivité alors que pourtant l’espèce qu’il abrite est l’une des préférées des petits et grands. En 2017, cet impair sera réparé ! Les deux femelles pourront bientôt profiter « d’un nouveau terrain de 4 500 m², agrémenté d’un bassin et d’une rivière […] où collines et rochers recréeront un environnement propice à leur épanouissement ».

D'autres articles de la catégorie Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here