Triste nouvelle que vient de nous révéler le Zoo de la Flèche. Katinka, l’ourse polaire du parc, a dû être euthanasiée en début de mois. Voici les raisons.

ours polaire zoo de la fleche

Une maladie dégénérative en cause

Katinka, surnommée Kati ou encore « poupette » par les équipes du parc, était âgée de 28 ans et était arrivée au Zoo de la Flèche le 12 mai 2005. A cause de son grand âge, l’ours faisait l’objet d’une attention particulière de la part des équipes du parc. En effet, l’espérance de vie d’un ours polaire est de 15 à 30 ans. La femelle souffrait depuis quelques temps de « spondylarthrose », une forme d’arthrose qui touche la colonne vertébrale et notamment les vertèbres. Cette maladie dégénérative rend les déplacements de l’animal difficiles et douloureux. Déjà sous traitement, les médicaments administrés à Katinka « ne suffisaient plus à pallier la douleur et Katinka a fini par perdre l’appétit », explique le parc animalier de la Sarthe. Cyril Hue, vétérinaire bien connu de la Flèche, a donc pris en concertation avec l’équipe du secteur aquatique la difficile décision d’endormir l’ourse afin qu’elle cesse de souffrir. Arrivée il y a treize ans au parc, l’animal était bien connu des spectateurs d’« une saison au zoo » et nouait une relation particulière avec Bérénice, la responsable du secteur aquatique. « Ce fut un moment difficile pour toute l’équipe, profondément affectée », confirme le zoo.
Son compagnon, le jeune Taïko, se retrouve donc à présent seul dans l’enclos. Le parc ne s’est pas encore exprimé sur la possibilité d’accueillir dans l’avenir une nouvelle femelle pour avoir éventuellement de la reproduction mais il est probable que cela sera le cas. Toutefois, à l’état sauvage, les ours polaires vivent seuls : Taïko ne devrait donc pas souffrir de l’absence de la vieille femelle au « tempérament très caractériel » et avec laquelle il ne s’est pas toujours entendu.

De nouveaux loups arctiques !

Autre changement au secteur aquatique : les mâles loups arctiques Hudson et Coyote ont été transférés au Domaine des Fauves où l’un d’eux pourra être choisi par la femelle déjà sur place et former un couple reproducteur. La scène a d’ailleurs été diffusée la semaine dernière dans « une saison au zoo » où les équipes de France 4 ont suivi Bérénice et Pich jusqu’au parc situé en Isère. Ce transfert était nécessaire, le groupe de loups arctiques du Zoo de la Flèche étant constitué de trois membres de la même famille : le père, la fille et l’oncle. Mais rassurez-vous, Sansa n’est pas restée seule bien longtemps puisque deux nouveaux mâles sont arrivés du parc Rêve des Bisons. « Âgés de 6 ans, les deux frères restent très unis face à Sansa qui tient son territoire », précise le parc animalier. Petite particularité, l’un des deux loups est borgne, les soigneurs l’ont donc appelé Albator en référence au personnage de manga lui aussi aveugle d’un œil.

Avec l’arrivée de la nouvelle otarie Tanguy, la saison 2018 est chargée au secteur aquatique du Zoo de la Flèche !

Articles Connexes