Le mâle s’appelle Mango et la femelle Hilde. Tous deux se rencontreront pour la première fois fin janvier dans l’espoir de former un couple reproducteur.

Cerf huppé en Auvergne

Après la naissance surprise d’un cerf cochon fin 2018, un autre cervidé crée l’événement au Parc Animalier d’Auvergne : le cerf huppé.

En couple d’ici fin janvier

Mango a quitté le zoo de Twycross en Angleterre pour arriver au Parc Animalier d’Auvergne en juillet 2018. Ce mâle cerf huppé – espèce aussi appelée élaphode de Chine – est âgé d’un peu moins d’un an. Il rencontrera très bientôt sa nouvelle partenaire. En effet, Hilde, une femelle cerf huppé du même âge et originaire du zoo Heidelberg en Allemagne, arrivera fin janvier en France.

Les équipes espèrent qu’ils s’entendront bien car tous deux font partie d’un programme de reproduction européen coordonné par l’EAZA et le zoo de Rotterdam. Ils sont donc censés former un couple reproducteur et donner naissance à plusieurs petits. Evénement qui pourrait se produire rapidement puisque les cerfs huppés atteignent leur maturité sexuelle vers l’âge de 9 mois et la période de gestation dure en moyenne 6 mois. Mais, avant cela, il faudra se montrer patient et probablement attendre la saison des amours, qui s’étend de septembre à décembre chez ce cervidé.

Uniques en France

L’arrivée de ce couple de cerfs huppés est l’une des grandes nouveautés du Parc animalier d’Auvergne en 2019. Et pour cause, l’espèce est plutôt rare en Europe : seuls douze parcs zoologiques la présentent. En France, le zoo d’Ardes-sur-Couze est même le seul à présenter des cerfs huppés. L’occasion est donc unique d’observer cette espèce sans quitter le territoire !

Dans l’enclos des pandas roux

Dans un souci de mixité, Mango et Hilde vivront dans un enclos partagé avec un autre jeune couple : celui formé par les pandas roux. Comme les cerfs huppés, le mâle et la femelle pandas roux du Parc Animalier d’Auvergne viennent tout juste de se rencontrer. Mushu est en effet arrivée le 4 janvier depuis la Réserve zoologique de la Haute-Touche et forme depuis peu un duo avec son partenaire Ibet, resté seul depuis le décès soudain de la femelle Li-Meï.

Le cerf huppé, une espèce quasi menacée

Ce cervidé porte le nom de cerf huppé en raison de la petite touffe de poils noirs qui habille le haut de son front. Dans la nature, il vit dans le sud de la Chine et plus rarement, semblerait-il, au Myanmar (ex Birmanie). Hélas, sa population sauvage diminue, principalement à cause de la chasse dont l’espèce est victime. L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) la classe en tant qu’espèce « quasi-menacée », dernier stade avant de devenir officiellement menacée.

D'autres articles de la catégorie Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here