Une petite femelle est née le 15 avril. Il s’agit de la troisième naissance de l’année chez les girafes au zoo de Doué-la-Fontaine.

Esméralda, Bioparc

Le dicton « jamais deux sans trois » vient à nouveau de s’avérer vrai : au Bioparc de Doué-la-Fontaine, une girafe est née le lundi 15 avril. Il s’agit de la troisième depuis le début de l’année 2019.

La famille des girafes s’agrandit à nouveau

Avant l’arrivée de cette petite femelle, deux petits mâles ont en effet vu le jour cette année dans ce parc animalier. Le premier est arrivé le 19 février et le deuxième le 31 mars, à la surprise générale.

Ils s’appellent Dello et Omar en hommage à deux sculpteurs nigériens habitués du Bioparc, et qui réalisent des œuvres en faveur de l’association de sauvegarde des girafes du Niger.

« Cette nouvelle naissance revêt un caractère extraordinaire : il s’agit de la troisième naissance de girafe en seulement deux mois au sein du Bioparc. Une grande première pour ce parc animalier hors-normes », se réjouit l’établissement.

Une naissance sous tension

La dernière-née, en revanche, est une femelle. Et à la différence de ses deux congénères, sa naissance s’est révélée un peu plus compliquée. Et ce, à cause de la corpulence du petit.

« Après 3 heures de travail et l’absence de progression dans l’expulsion, l’équipe du Bioparc a dû prendre la décision d’intervenir pour accompagner la sortie du petit en tirant, au moment des contractions, sur les pattes antérieures qui commençaient à apparaître. »

Heureusement, l’équipe n’a eu à intervenir que quelques minutes avant que la mère Lazia ne donne finalement naissance à sa petite.

Enfin, pas si petite que ça puisqu’elle mesure déjà 2 mètres ! Ce qui est particulièrement grand, même pour un girafon. D’ailleurs, Omar a beau être son aîné de deux semaines, il n’a toujours pas atteint cette taille !

Esméralda, en l’honneur de Notre-Dame

Ce girafon est né lundi 15 avril à 18h50. Au même moment, toute la France assistait, impuissante, aux flammes dévorant Notre-Dame de Paris.

C’est pour rendre hommage à cet emblème du patrimoine architectural français que le Bioparc a décidé de nommer sa girafe Esméralda. Un clin d’œil à la célèbre héroïne du roman « Notre-Dame de Paris » de Victor Hugo.

D'autres articles de la catégorie Naissances

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here