Demain est une journée un peu spéciale pour le Bioparc de Doué-la-Fontaine…le parc zoologique fêtera les 30 ans de sa star : Sacha, le patriarche européen des girafes.
zoo doue la fontaine

Un patriarche a la descendance nombreuse

Né le 18 août 1987 au Parc zoologique de Paris, Sacha est arrivé au Bioparc de Doué-la-Fontaine dès 1988, à l’âge d’un an, et il n’en est jamais reparti. La girafe qui fêtera demain ses 30 ans est le plus vieux mâle d’Europe ! En milieu naturel, l’espèce peut espérer vivre jusqu’à 25 ans environ.

Sacha est un vieillard certes, mais il a encore toute sa tête. Il attend d’ailleurs d’un instant à l’autre un nouveau descendant après une gestation de 15 mois. Mais cette naissance sera loin d’être la première pour Sacha qui a déjà été 35 fois papa, 20 fois arrière-grand-père et 2 fois arrière-arrière-grand-père. La girafe du Bioparc a tout du patriarche !
Identifiable grâce à sa robe foncée et sa tête bosselée, Sacha vit actuellement avec 5 femelles et 4 jeunes mâles, dont Karami né le 2 mai 2016 et Amadou Seyni le 18 avril 2015, qui quitteront le parc à l’âge adulte pour intégrer un nouveau groupe et perpétuer la lignée des girafes de Kordofan.

Chaque année, le parc zoologique de Maine-et-Loire fête la naissance de deux girafes environ mais pour éviter les combats, Sacha reste le seul mâle adulte de l’enclos, une carrière de plus de 4 000 m², où vivent également des zèbres de Grévy.

enclos girafes

30 bougies dont 29 à Doué-la-Fontaine

En 29 années de présence au parc, Sacha a marqué les esprits et a forcément accompagné le site dans sa croissance et ses transformations. Pierre Gay, l’actuel directeur du parc et fils du fondateur, reconnait que la girafe a une place particulière dans l’histoire du site : « L’ami Sacha a accompagné l’évolution de ma carrière au Bioparc. Il a été l’élément déclencheur de mon intérêt pour les girafes. Il a été le fil conducteur de notre action au Niger et c’est « le» pilier du Bioparc à tous ces titres ! »

Son fils François a lui grandi avec l’animal : « Sacha est arrivé au Bioparc, quand ado à 14 ans, j’étais encore habillé en survêtement. À l’époque, on faisait quasiment la même taille… Je n’ai pas pu suivre son inexorable croissance. Du haut de ses cinq mètres, il a été témoin de l’évolution du zoo en Bioparc, sur ces trois décennies. J’ai un profond respect pour cet animal, avec qui la communication a toujours été possible. J’ai eu trois enfants, il en a eu 36… Là encore, je n’ai pu rivaliser. Chapeau bas au chef de famille, élégant. Sacha c’est un repère pour tous, affectif, spatial et temporel. »

Bon anniversaire Sacha !

Articles Connexes