Est-ce une fugue ou un vol ? Impossible encore de déterminer la raison pour laquelle Mushu, femelle panda roux tout juste arrivée depuis la Réserve de la Haute-Touche, a disparu de son enclos.

Panda roux Auvergne

Seul reste Ibet, le mâle panda roux du Parc Animalier d’Auvergne. Depuis dimanche soir, il vit dans son enclos sans sa partenaire Mushu, qui a disparu dans des circonstances troublantes. L’information a été révélée le 4 mars par La Montagne.

Intenses recherches

L’équipe animalière s’est aperçue de sa disparition dimanche 3 mars. Tout de suite, le personnel s’est mis à sa recherche, fouillant les moindres recoins du parc en espérant trouver la petite femelle. Et ce n’est pas facile, car les pandas roux sont assez petits – pas plus gros qu’un chat en moyenne – et adorent se réfugier à la cime des arbres pour piquer un somme. Roulés en boule, leur pelage se mêle à la végétation et il devient alors difficile de les distinguer.

Les recherches ont ensuite été étendues autour du parc, afin de couvrir une zone plus grande. Demain, une grande battue sera organisée afin d’éliminer une fois pour toutes la possibilité d’une fugue.

Pour l’instant, Mushu reste introuvable*. Au fur et à mesure que le temps passe, la disparition inquiète de plus en plus les soigneurs animaliers et tout le personnel du parc animalier d’Ardes-sur-Couze. Seule ou sans des soins adaptés, l’état de santé du petit panda pourrait vite se dégrader. Il y a donc urgence à la retrouver.

Le panda roux pourrait avoir été volé

Pour comprendre ce qui aurait bien pu se passer, l’équipe du Parc Animalier d’Auvergne a d’abord vérifié l’état de l’enclos. Une issue qui aurait échappé à la vigilance des soigneurs aurait-elle pu permettre à Mushu de prendre la poudre d’escampette ? Après inspection, aucune trace de fugue n’a été constatée.

Deuxième piste à creuser : celle du vol. Dans la nature, le panda roux est un animal menacé par le braconnage. Popularisé sur Internet et devenu véritable icône des animaux « mignons », il paie les frais de sa soudaine célébrité avec des prélèvements illégaux en milieu naturel. Les pandas roux sont ensuite transformés en animaux de compagnie. Une motivation similaire pourrait être à l’origine de la disparition de Mushu.

Mais aucune trace d’effraction n’aurait été constatée, ce qui laisse planer le doute.

Couple reproducteur

Cette disparition est une bien triste nouvelle à la fois pour le petit panda, car sa santé pourrait en pâtir, mais aussi pour son compagnon depuis peu, Ibet. Elle l’avait rejoint en janvier pour former un nouveau couple reproducteur, après la disparition de sa précédente compagne.

Les vols dans les zoos français sont malheureusement assez courants. L’été dernier, un singe avait été volé au Natur’Zoode Mervent, deux saïmiris et un perroquet gris du Gabon avait également disparu du Domaine des Fauves quelques jours plus tôt.

D’après la loi, les voleurs d’animaux de zoos risquent une peine de six mois d’emprisonnement et une amende de 9 000 €.

*[Mise à jour] Le Parc Animalier d’Auvergne a organisé une battue mercredi 6 mars. Heureuse nouvelle, la petite panda a été retrouvée et les soigneurs ont pu la récupérer.

D'autres articles de la catégorie Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here