Mambo vient de rejoindre le mâle Pong, seul depuis le décès de sa précédente compagne. Agée de 2 ans, elle a été confiée au parc lillois par le zoo anglais de Birmingham.

Femelle panda roux Lille
[Illustration] Photo d’un panda roux du zoo de Birmingham d’où vient Mambo. Au moment de la rédaction de l’article, le zoo de Lille n’avait pas encore de photos officielles à nous transmettre.
Attendue depuis un petit moment, la voilà enfin : Mambo, une femelle panda roux âgée de 2 ans, a rejoint le zoo de Lille le 25 juillet dernier. Le parc a annoncé la nouvelle sur sa page Facebook ce mercredi 8 août.

Visible du public

Pourquoi une annonce aussi tardive ? Tout simplement parce que la jeune plantigrade n’était pas encore visible du public jusqu’à cette date. Les équipes du zoo de Lille ont en effet dû sécuriser et aménager l’enclos mixte qu’elle partage désormais avec le mâle panda roux, Pong, mais également deux muntjacs de Reeves, de petits cervidés originaires des forêts humides d’Asie du sud-est. En attendant que tout soit prêt, Mambo est restée à l’abri dans son enclos intérieur. Elle évolue désormais à l’extérieur avec ses nouveaux compagnons, à la vue des visiteurs qui arpentent le parc lillois.

Une sortie timide

Et pour sa première sortie, on ne peut pas dire que Mambo ait fait preuve de beaucoup d’excitation ! En effet, comme le rapporte France 3, elle s’est aventurée prudemment dans son nouvel enclos, testant la solidité des branches à chacune de ses avancées. Malheureusement pour Pong, la femelle n’a montré guère d’intérêt pour le mâle panda roux. Ce dernier, resté seul avec les muntjacs depuis le décès de la précédente femelle en août 2017, n’est plus tout jeune et peine quelque peu à se mouvoir du fait de son grand âge. Pas sûr qu’il puisse suivre le rythme de Mambo ! Dans tous les cas, les deux petits pandas n’ont pas vocation à se reproduire étant donné leur grand écart d’âge, ainsi que l’avait confié la responsable du parc zoologique, Géraldine Blanchon-Pothet, lors de notre précédent reportage sur la nouvelle volière immersive du site.

Panda roux Lille
Pong, le panda roux mâle du zoo de Lille.

L’enclos mixte, un dada au zoo de Lille

Mambo fait partie de ces pensionnaires qui évoluent dans un enclos commun à différentes espèces. Cette cohabitation, généralement réalisée entre animaux vivant dans des milieux similaires et des régions géographiques communes dans la nature, est plutôt promue par le parc zoologique de Lille, qui y voit un moyen de favoriser le bien-être des animaux. Ainsi, le binturong a été placé avec des loutres naines d’Asie et les loups à crinière ont quant à eux rejoint les tapirs terrestres et les capybaras. Une mission pas toujours évidente pour les soigneurs animaliers, qui ont dû s’assurer de la bonne entente entre tous avant de procéder aux déménagements.

D'autres articles de la catégorie Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here